Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 01:31

Déclaration du PCF 59 : Reconnaître enfin les droits des migrants !

L’exploitation et le racisme dont sont victimes les travailleurs migrants et leurs familles sont insupportables. Les arrestations de sans papiers, les expulsions se multiplient dans notre département. Derrière l’exigence de chiffres et la logique froide de «l’immigration choisie» mises en avant par Sarkozy et son gouvernement on trouve souvent une volonté délibérée de criminaliser l’action militante et syndicale.

La France doit être porteuse au contraire de l’exigence impérative de transformations économiques internationales permettant de faire cesser le pillage des pays d’origine, y compris de leurs cadres ou de leurs élites et de faire reculer l’exode de la misère.

La responsabilité des patrons voyous qui profitent de la vulnérabilité des étrangers sans papiers pour les faire travailler à vil prix et dans des conditions dégradantes, voire dangereuses, doit enfin être pointée.

Pour faire reculer les situations désastreuses de clandestinité, assurer la liberté de circulation et la régularité du séjour des migrants, la fédération du Nord du Parti Communiste français appelle à soutenir la revendication de régularisation de tous les sans-papiers, qui sera portée lors de la marche organisée du samedi 19 avril au samedi 10 mai entre Lille et Paris.

Nous apporterons notre soutien au départ de Lille, le 19 avril à 14h00 place de la République et lors des différentes étapes qui traverseront le département.

Enfin, au lendemain des élections municipales et cantonales, nous rappelons l’exigence de voir accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections à tous ceux qui résident sur le territoire national et contribuent à la richesse et à la diversité de notre pays.

Eric Corbeaux, Secrétaire de la Fédération du Nord du PCF.
 

 

Déclaration de l’USTM-CGT Hainaut Avesnois Cambrésis

Depuis la grève de la faim de 75 jours de l’été des sans papiers, le CSP 59 subit un acharnement répressif du gouvernement SARKOZY.

- Dossiers de sans papiers lutteurs bloqués en Préfecture,

- Arrestation et garde à vue des militants.

Le CSP 59 mène une résistance courageuse que nous saluons et a décidé une marche nationale de Lille à Paris du 19 avril 2008 au 10 mai 2008, jour commémoratif de la traite et  l’esclavage de noirs durant 5 siècles.

Le Congrès de l‘USTM CGT du Hainaut Cambrésis tenu à Beuvrages le 5 mars 2008 se déclare solidaire de la marche des sans papiers et appelle à la solidarité de l’ensemble du syndicalisme et des travailleurs pour la régularisation de tous les sans papiers !

 

 

Déclaration de la Coordination Communiste 59-62

La grève des travailleurs sans-papiers de la région parisienne est venue rappeler que les sans-papiers sont des travailleurs et que l’économie nationale a besoin d’une main d’œuvre immigrée.

Pourtant le gouvernement des patrons et de la droite décomplexée continue de les présenter comme des profiteurs et des délinquants, prétexte pour faire abattre sur eux une répression inhumaine

Au-delà d’une conception néocoloniale des relations nord/sud, la chasse aux étrangers n’a pour objectif de classe que de renvoyer les sans-papiers et les immigrés régularisés à une condition sociale d’exploités sans droits. D’ailleurs comment pourrait-il en être autrement pour un gouvernement qui s’est donné l’objectif de mettre à sac, le droit du travail, le droit à la retraite, à la sécurité sociale et tous les acquis sociaux pour tous les salariés français et immigrés.

Même si elle regroupe des travailleurs de différentes conditions, la classe ouvrière est indivisible et qui veut lutter pour l’amélioration de la politique sociale, doit s’engager pour la régularisation de tous les sans-papiers. Faute de quoi il subsistera toujours des travailleurs exploités que les patrons mettront en concurrence avec les autres pour toujours plus exploiter tous les salariés. En s’engageant dans cette marche, les sans-papiers nous rappellent ces évidences.

Plutôt que la clandestinité, les sans-papiers ont choisi les formes de lutte de leur classe, la grève et la manifestation et c’est pour cela que le gouvernement et son préfet abattent sur eux la répression.

Pour lutter, les sans-papiers se sont donné une organisation le CSP 59, c’est pour cela que le gouvernement et son représentant dans le Nord, le préfet combattent le CSP.

Les sans-papiers ont besoin d’un soutien politique, d’un soutien de classe et c’est le sens du soutien de la Coordination Communiste aux sans-papiers, au CSP et aux marcheurs.

 

 

Déclaration de la LCR 59-62 : Sarkozy-Hortefeux, ça suffit! Régularisez les Sans-papiers!

Affaibli dans les urnes, impuissant face à une crise financière et économique qui risque de s’étendre, le gouvernement veut «accélérer» la mise en œuvre de sa politique antisociale. Il a besoin de boucs émissaires pour diviser la population et joue comme chaque fois la carte du racisme en voulant encore augmenter les expulsions de Sans-papiers.

Après les écoles, les quartiers populaires et les foyers de travailleurs immigrés, les arrestations de Sans-papiers se multiplient au sein même des préfectures. Cette politique rencontre une forte résistance dont les acteurs sont sévèrement réprimés par le gouvernement et ses représentants.

Dans le Nord, le Préfet n’a pas digéré la formidable mobilisation de l’été dernier qui a permis la régularisation de 29 des 56 grévistes de la faim et impose depuis une pression judiciaire et policière incessante contre les Sans-papiers et leurs soutiens. La rafle policière dans les rues et stations de métro voisines du local du CSP 59 ce vendredi 11 avril à l’issue de la réunion hebdomadaire de son bureau montre que le Préfet est prêt à tout pour faire disparaître le Comité des Sans Papiers du Nord.

La LCR soutient la marche Lille - Paris organisée par le CSP 59 du 19 avril au 10 mai et appelle à accompagner les marcheurs lors des différentes étapes pour revendiquer la régularisation de tous les sans papiers avec la carte de 10 ans, l'arrêt de la chasse aux étrangers sans-papiers et des contrôles au faciès, la fermeture des centres de rétention, l'abrogation de la loi CESEDA, la suppression du délit de solidarité et le respect du droit d'asile ratifié par la France.

Cette marche est une occasion de poursuivre la mobilisation unitaire du 5 avril contre la xénophobie d’Etat. L’unité la plus large est nécessaire pour combattre la politique d’«immigration choisie» que le gouvernement veut mettre en place pour l’accès au travail légal au seul profit des employeurs qui exploitent les Sans-papiers dans les métiers dangereux et mal payés et les utilisent pour dégrader les salaires et les conditions de travail de l’ensemble des salariés.

Mobilisons-nous pour soutenir les Sans-papiers dans leur lutte contre la clandestinité et l’exploitation, pour la dignité de tous les êtres humains, la justice et l’égalité.

 

 

 

Déclaration de la LDH : Gérard Minet, secrétaire régional, au départ de la marche des sans papiers de Lille à Paris, samedi 19 avril

La Ligue des Droits de l'Homme apporte son soutien à la Marche vers Paris des Sans-papiers de la Région du Nord à l'initiative du CSP 59. Par ses sections locales, elle sera présente aux différentes étapes du parcours

Cette marche s'inscrit dans la logique de visibilité des sans papiers décidée, il y a plus de 10 ans lors de la création du CSP 59. Elle s'inscrit dans la lutte des travailleurs immigrés de Paris avec la CGT. Elle exprime le refus de la clandestinité honteuse par des hommes et des femmes intégrés dans la vie sociale de notre pays par le travail, par la vie familiale, par les activités militantes avec des associations comme la LDH mais aussi dans des associations de quartier, dans des associations sportives, dans des associations de parents d'élèves.

Des hommes et des femmes  souvent exploités par des patrons voyous dans le travail clandestin ou par des marchands de sommeil avides de tirer profit de leur situation, souvent sous l'œil aveugle d'autorités que l'on sait plus vigilantes et plus actives dans la chasse aux sans-papiers et à leurs enfants.

La LDH apporte sont soutien aux sans papiers en lutte parce qu'ils sont victimes des déséquilibres du développement international, de l'accumulation capitaliste, de la discrimination raciale et sociale et des campagnes xénophobes de politiciens conservateurs et réactionnaires faisant de l'étranger le bouc émissaire de tous les dysfonctionnements de la société afin d'assurer leur élection par des campagnes populiste. On l'a vu la semaine dernière en Italie, comme on l'a vu et comme on le voit en France avec les propositions du Front National et avec la politique SarKozy-Fillion-Hortefeux qui en reprend l'essentiel dans le cadre des lois pour une immigration choisie qui n'est rien d'autre que la relance de la politique coloniale, de la France-Afrique et de la dévitalisation des pays en voie d'émergence.

La LDH apporte son soutien aux sans papiers et aux marcheurs mais elle leur dit «Prudence  et discipline». Ce Gouvernement est prêt à tout. A toutes les violations des lois et des règles élémentaires de respect des droits de l'Homme – On le voit avec l'expulsion aujourd'hui de notre camarade Miloud BACHA ou avec le refus de fermer le Tribunal de Coquelles condamné par une récente décision de la Cour d'Appel.

Cette Préfecture du Nord a à sa tête les plus fervents disciples de la politique xénophobe du Président Sarkozy. Tout sera fait pour empêcher que cette marche atteigne son objectif : montrer que les sans-papiers sont des hommes et des femmes comme les autres, avec leurs besoins, avec leurs sentiments avec leur aspiration au bonheur pour eux-mêmes pour leurs familles pour leurs enfants et qu'il faut leur accorder les droits inhérents à leur présence et à leur intégration sur le sol de cette région du Nord – le pays des Ch'tis - et de cette France qui fut et doit demeurer la patrie des droits de l'Homme.

Parce que les sans-papiers se doivent d'être prudents et organisés pour éviter de tomber dans les pièges qui leur sont et leur seront tendus, la LDH appelle toutes les organisations, les partis, les syndicats, les militants, les citoyens à se mobiliser pour accompagner et mettre sous sa protection cette marche qui est aujourd'hui un acte de citoyenneté dont nous pouvons tous être fiers.

La LDH le disait il y a plus de 10 ans : «la lutte des sans papiers est une lutte étape d'une lutte globale. Comme il y a 10 ans, nous sommes à leurs côtés, pour les droits de l'Homme, pour les libertés, pour l'égalité des droits, pour la solidarité.

Partager cet article

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article

commentaires