Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 08:51

Bravo et Merci aux citoyens, aux élus, aux passagers et à la justice !

La lutte paie, la lutte continue ! IL FAUT REGULARISER !

 

Le Tribunal a prononcé le jugement suivant : « La privation de liberté d'Ibou Touré au delà du 24/10.08 11h30 n'est couverte par aucun titre et constitue donc une voie de fait à laquelle il doit être mis fin » condamnant du coup l'Etat à une amende de 800 euros de frais de procédure. Puis le CSP59 a signifié par voie d’huissier au préfet Canepa la décision de justice et par fax la décision de suspension de l'expulsion de la cour européenne des droits de l'homme.

La sortie de l'avion du vol Orly-Alger de Barhi exigée et obtenue par les passagers sous leurs applaudissements s'est conclue par la décision ordonnée du Procureur du Tribunal de Créteil qui l'a remis en liberté avec une convocation à une audience le 26 février 2009.

Ces deux tentatives d'expulsion émaillées d'infractions à la loi par le représentant de l'Etat censé garantir et faire respecter la loi suscitent les questions suivantes :

- Est-il concevable que tout soit permis, notamment le non respect de la loi et des droits, quand il s'agit de réprimer une lutte sociale d'étrangers ?

- Peut-on accepter l'impunité dont jouissent les représentants de l'Etat qui favorise que tout semble être permis quand il s'agit d'humilier, de réprimer les étrangers ?

- Que vaut la citoyenneté quand les appels, les messages, les supplications des citoyens, y compris d'enfant de 9 ans, d'élus du peuple, d'associations, de syndicats sont totalement ignorés et méprisés par le représentant de l'Etat ?

- C'est quoi même cet Etat dont le représentant agit comme possédé par une haine revancharde obsessionnelle et aveugle ?

- C'est quoi donc cette république qui piétine sans hésiter toutes ses valeurs pour asseoir un pouvoir qui veut imposer à la société civile, aux mouvements sociaux, aux associations, aux syndicats sa fonction revendicative, son rôle de contre pouvoir ?

- N'est-il pas clair que l'exclusion du CSP59 par le préfet Canepa en tant qu'interlocuteur incontournable est une discrimination inadmissible qui nécessite la poursuite de la lutte pour la décolonisation de l'Etat ?

- La ségrégation des français issus des ex-colonies, l'islamophobie, la politique d'assimilation culturelle, l'instrumentalisation électoraliste de l'immigration, les lois xénophobes, les insultes et propos racistes propagés contre les noirs, les arabes, les immigrés ne sont-ils pas des fléaux entretenus par l'Etat et les politiques des gouvernements successifs qui menacent le vivre ensemble dans l'égalité des droits et de dignité fondement de la nation française dans son évolution multiculturelle, multiconfessionnelle et multicolore ?

La formidable mobilisation des militants et des passagers du vol Orly-Alger a eu raison de la politique d'acharnement aveugle du Préfet Canepa et de son ministre Hortefeux. Cette mobilisation militante et citoyenne a secondé la combativité des sans papiers que l'acharnement préfectoral veut rendre invisibles.

Tirant les leçons, nous devons encore mieux et plus nous organiser pour renverser le rapport de force défavorable actuel. L'effet Sarko s'estompe sous les coups de la crise économique et des espoirs déçus. Il faut s'attendre à une offensive politique pour diviser les travailleurs avec le poison du racisme, du « communautarisme », de l'islamophobie, etc.  Notre lutte commune est l'antidote pour exiger ensemble que les patrons payent la crise pour satisfaire nos revendications collectives et spécifiques.  La solidarité entre les travailleurs, l'aide des uns aux autres et vice versa constitue l'antidote pour imposer la fraternité du vivre ensemble dans l'égalité, à l'instar du repas fraternel de solidarité du CSP59 aux sinistrés du sud de notre département.

Encore une fois un grand bravo et un grand Merci à tous !

Partager cet article

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article

commentaires