Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 09:37

La première occupation des sans papiers après celles courageuses de l’ère Sarkozy a débouché sur l’audience de ce mardi en préfecture du nord.

A la question posée par trois sans papiers de la délégation du CSP59 : « Pendant 5 ans nous avons été discriminés sous M. Sarkozy, le ‘changement’ pour nous, c’est que le CSP59, c'est-à-dire les sans papiers auto-organisés puissent défendre de façon argumentée tous les mois leurs dossiers en préfecture » ?

La réponse a été : «  M. le préfet choisi ses interlocuteurs, le CSP59 n’est pas reconnu ».

C’est la même réponse, c'est-à-dire une non réponse à  la question pour quelle raison vous refusez ce droit légitime des sans papiers auto-organisés.

Et c’est aussi la même réponse à la question : « C’est de la discrimination pure et simple, car dans toutes les préfectures où il y a des CSP auto-organisés, ils exercent le droit à la défense argumentée des dossiers, même le cabinet du Ministre de l’Intérieur, M. Vals reçoit les CSP de la région Parisien, comment peut-on à la préfecture du nord s’enfermer dans un arbitraire aussi ségrégationniste » ?

Les sans papiers ont posé la question suivante au cabinet du préfet : «  jusque où vous cherchez à nous pousser « ?

Il est inacceptable que la préfecture du nord qui n’a aucun argument, ni de prétexte autre que l’orgueil borné d’un abus de pouvoir d’une préfecture et d’un préfet qui semble devoir sa soumission plus à Messieurs Sarkozy et son super préfet CANEPA qui ont décidé d’expulser le CSP59 de ce droit que tout état de droit, digne de ce nom, doit absolument respecter.

Tout se passe comme si le calcul non dit de cet acharnement anti-républicain préfectoral est de pousser les sans papiers à la grève de la faim, tout comme CANEPA, en mission commandée de Sarkozy a poussé les sans papiers à la grève de la faim en 2007 pour avoir le prétexte de chasser les « insoumis » du CSP59 des rencontres mensuelles.

Le CSP59 a défendu de 1997 à 2007 les dossiers des sans papiers en Préfecture. En 2004, c’est le premier Ministre Raffarin qui a envoyé le conseillé d’état DELARUE, lequel est actuellement chargé d’un rapport sur la situation grave des prisons du pays, pour mettre en place un système « gagnant-gagnant » entre l’Etat Français (qui reconnaissait enfin la société civile dont fait partie le CSP59), les sans papiers et l’ensemble des travailleurs de France qui savent que le refus de la clandestinité par les sans papiers est aussi un refus que les patrons les utilisent comme variable de précarisation de tous les travailleurs légaux.

Le CSP59 réitère sa légitime revendication de pouvoir défendre tous les mois les dossiers en préfecture du nord comme cela a été fait de 1997 à 2007 sous 5 préfets et 8 Ministres.

La lutte continue jusqu’à ce que LE PREFET, M. DOMINIQUE BUR, comprenne que l’ère Sarkozty/CANEPA de l’arbitraire et de la honte de l’imitation des Le Pen est NON SEULEMENT INADMISSIBLE, mais est aussi finie.

Partager cet article

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article

commentaires