Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 19:05

Le dimanche 22 juillet 2012, Kamel Azzaz de nationalité Algérienne, lillois depuis 2007, fait du vélo rue de Lannoy à Lille, avec sa fille Lyliane. Des policiers, en civil, jaillissent d’une voiture pour l’interpeller. Ils l’emmèneront à la PAF sans se préoccuper de Lyliane sa fille apeurée et scandalisée, qui sera confiée à un monsieur qui passait par là et semblait connaitre Kamel.

Le lundi 23 juillet, Kamel est transféré au CRA de Lesquin après une garde à vue de 24h.

Kamel est en France avec sa fille depuis près de 5 ans. Comme en témoignent la maman de Lyliane, et le personnel éducatif de l’école où elle est scolarisée, Kamel subvient aux besoins de sa fille et est un père attentionné.

Suite au recours déposé par son avocat, Kamel reçoit une convocation au tribunal Administratif de Lille pour une audience ce vendredi 27/07 à 9h00.

Vendredi matin à 03h30 les policiers embarquent Kamel pour l’aéroport de Roissy en vue d’une expulsion.

Dans l’avion d’Air France, des passagers sensibles à son histoire et à celle de sa famille qui s’est déplacée jusqu’à l’aéroport sans pouvoir le voir, se mobilisent. Choqués et indignés par la violence de l’expulsion et les agissements des policiers envers Kamel, des passagers du vol manifestent leur mécontentement. Le commandant de bord décide alors, de débarquer Kamel de l’avion.

Les policiers ramènent Kamel au CRA de Lesquin alors que durant ce temps son avocat l’attend et plaide au tribunal en son absence. Le Tribunal administratif rejettera la requête de Kamel.

Kamel est convoqué au Tribunal de Grande Instance de Lille devant le Juge des Libertés, le dimanche 29/07/2012, si d’ici-là, il ne fait pas l’objet d’une nouvelle tentative d’expulsion comme le lui ont promis les policiers : « Tu partiras de toute façon, même par bateau ! » (sic les propos tenus par les policiers à Kamel)

Lors de ces dernières déclarations à la presse et devant la commission des lois du Sénat, M. VALLS, ministre de l’Intérieur, promettait une rupture avec la politique arbitraire du gouvernement Sarkozy-Guéant en matière d’immigration.

Une circulaire dite « plus juste et plus humaine » est annoncée pour septembre, pour autant M. VALLS est aujourd’hui au pouvoir et il ne saurait accepter que Kamel soit séparé de sa famille par l’arbitraire d’une décision prise par son prédécesseur. M. Valls vous évoquiez la prise en compte des liens familiaux, la durée de présence en France, l’insertion sociale et professionnelle comme autant d’éléments en faveur d’une régularisation.

Kamel AZZAZ cumule l’ensemble de ces critères : Il vit en France depuis 5 années, a une petite fille scolarisée dont il s’occupe quotidiennement et travaille pour subvenir aux besoins de sa famille.

M. VALLS, Mme Aubry, Kamel est sous le coup d’une décision arbitraire, injuste et inhumaine, prise par le Préfet du Nord qui à aucun moment n’a pris en compte la juste réalité de cette situation, guidé par l’effroyable loi des chiffres et des quotas d’expulsion.

Pour Kamel AZZAZ le changement de politique en matière d’immigration c’est maintenant !!!

Le CSP59 dénonce la tentative du préfet du nord de soustraire Kamel à son droit à la défense de sa situation devant la justice, exige sa libération immédiate et sa régularisation pour permettre à Kamel de retrouver sa place qui est la sienne auprès de sa famille.

Le CSP59 interpelle Le gouvernement Hollande/Ayrault/Valls et Mme Aubry première secrétaire du Parti Socialiste : allez-vous fermer les yeux face à l’arbitraire du Préfet du Nord ? Le changement s’arrêt-il aux frontières de département du Nord ? Sarkozy continue-t-il à régner sur notre région ?

Nous appelons l’ensemble du mouvement progressiste, élus, politiques, syndicats et citoyens à :

- Dénoncer l’arbitraire de cette situation, en envoyant par fax au Préfet du Nord, une demande de libération et de régularisation pour Kamel,

- Se rendre au CRA de Lesquin pour rendre visite à Kamel Azzaz,

- Etre présent à l’audience de dimanche matin (29 juillet).

Restons vigilants et mobilisés pour que Lyliane ne soit pas séparée de son papa !

Partager cet article

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article

commentaires