Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 23:40

Acharnement préfectoral ethniciste sur les sans papiers thaïlandais !

 

La chasse aux sans papiers thaïlandais continue. Deux Ch’tis marcheuses sans papiers thaïlandaises ont été à nouveau arrêtées. Les témoignages font tous états d’une traque à Roubaix par la PAF les ciblant particulièrement. La forte mobilisation des Thaïlandais(e)s dans les manifestations, les progrès notables pour maîtriser la langue française semblent être à l’origine de cette persécution ethniciste.

Il faut les terroriser pour les obliger à rester dans les griffes du travail clandestin de la sous traitance des Maisons de haute couture qui habillent certainement les instigateurs de la chasse aux thaîlandais(e)s. Les dossiers des marcheurs doivent être examinés par le Médiateur de la République. S’agit-il de la part de la préfecture de court-circuiter cela ?

Soyons nombreux au TGI pour dire non à la chasse aux humains étrangers.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 23:15
Les vidéos de l'après midi au Nouveau Siècle, 31 mai 2008

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans photos et vidéos
commenter cet article
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 18:35

La salle Québec, plus habituée à des ambiances feutrées et clairsemées, a accueilli plus de 600 personnes ce samedi. Nous avons dû limiter l’accès de la salle Québec, pour des raisons de sécurité. Et les retardataires ont dû rester dans le salon attenant où ils ont pu suivre la présentation de Saïd Bouamama et le débat qui a eu lieu après, grâce à la sonorisation mise en place.

Notre étude met en évidence un certain nombre d'éléments portant :

Sur les profils des nouveaux arrivants qui se distinguent de manière assez notable de l'immigration classique : que ce soit en matière d'âge, de sexe, de niveau de diplômes ou de modalité du processus migratoire, des invariants se maintiennent mais des mutations importantes se révèlent également.

Sur le vécu de la période où ces personnes étaient sans-papiers ainsi que sur les conséquences de celle-ci : la prégnance d'une peur du contrôle permanent, les conditions d'emplois, les types de logements occupés, les conséquences sur la santé, etc. Tous ces facteurs indiquent l'importance de ne pas sous- estimer les effets d'une telle « expérience » sur le devenir des nouveaux régularisés

Sur les effets d'une participation à un collectif de visibilité : a contrario de l'aspect précédent, la participation à un collectif a des effets de socialisation visibles en termes d'apprentissage et de développement de savoirs et savoir-faire mais également en termes d'investissements citoyens qui perdurent après la régularisation.

Sur la « vie après régularisation » : des difficultés nombreuses sont mises en évidence dans toutes les sphères de la vie sociale conduisant à des obstacles pour un accès effectif aux droits ouverts par la régularisation. Des besoins sont mis en évidence, des demandes et revendications sont exprimées.

L’étude sera sous peu publiée.


Les premières photos du samedi 31 mai sont disponible sous le répertoire "samedi31mai"

 

 

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 23:05

La préfecture du Nord expulse ???

 

Un des rares sans papiers ayant donné ses fiches de paye, qui travaille dans la restauration depuis 2000 soutenu par son patron, qui a fait du soutien scolaire et dont le dossier a été présenté à la codrese (commission de réexamen des dossiers mise en place par arrêté préfectoral de M. Canepa) est en cours d'expulsion au Maroc.

Voilà l’information qui est tombée juste au démarrage de la manifestation traditionnelle de ce mercredi 28 mai à 18h.

C’est à croire que la préfecture du nord est hors de la République. Est-il possible que la décision gouvernementale de «réexamen des dossiers des salariés» soit une supercherie ?!

C’est quoi ce gouvernement qui annonce publiquement une chose et fait le contraire ?!

Les pratiques fourbes faites de pièges, de traquenards, de manipulations des autorités posent un vrai problème moral et de conscience. En effet, comment peut-on demander aux militants associatifs de veiller à l’exactitude des adresses des sans papiers pour le réexamen de leur dossier à la codrese et utiliser ces adresses pour aller les arrêter à domicile ou aux abords du domicile.

A la préfecture du nord «réexamen» rime avec expulsion.

Le CSP59 appelle à la mobilisation et à la protestation pour que cessent l’immoralité qui consiste de la part de l’Etat et des ses représentants d’essayer de faire passer les militants des droits de l’homme, les associations et mouvements de la société civile pour des délateurs et des collabos. C’est d’autant plus ignoble que cela se passe en France, pays qui fut envahi et occupé et jugea la délation et la collaboration comme trahison de la patrie.

Le CSP59 appelle tous les sans papiers à chercher 2 adresses et à ne fournir pour la codrese qu’une seule qui servira d’adresse postale.


Honte à l’infamie de la violation de la mémoire collective du grand peuple de France!

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 00:13

Honte au contrôle au faciès !


Mercredi 21 mai, la manifestation très dynamique des sans papiers s'achève comme d'habitude à Place de la République vers 20h15. Les sans papiers rentrent tranquillement à la maison.

Au métro Gare-Lille Flandres, une dizaine de policiers de la PAF en civil trient les sans papiers ; Sont particulièrement visés les thaïlandais(e)s. Six d'entre eux, elles sont embarqué(e)s et mis(e)s en garde à vue. Deux avaient été traqués et arrêtés dès 18h au métro Jean Le Bas.

Manifestement au vu des appels téléphoniques de policiers au moment de la dislocation de la manifestation, il s'agit d'une rafle commanditée, préparée et exécutée visant directement les thaïlandais(e)s.

A la fin de la réunion de lundi 19 mai, la rafle avait déjà été programmée, mais fut déjouée grâce au covoiturage des soutiens qui ont ramené les sans papiers chez eux.

La rafle honteuse de ce mercredi est une punition revancharde d'une préfecture qui cherche à créer la peur parmi les sans papiers, notamment thaïlandais. C'est une revanche contre la formidable et populaire marche des Ch'tis sans papiers de Lille à Paris du 19 avril au 10 mai 2008. Le gouvernement proclame le 10 mai pour commémorer les crimes contre l’humanité que furent la traite et l’esclavage des noirs, mais organise la chasse à l’homme étranger pour le maintenir dans l’esclavage moderne qu’est le travail dissimulé par les patrons négriers.

Au moment où les catastrophes naturelles endeuillent l'Asie, la préfecture du nord n'a d'autre «compassion» que la chasse aux sans papiers pour les contraindre à la clandestinité qui fabrique des «délinquants». 

Drôle de manière de «lutter contre la délinquance» que d'imposer la «clandestinité délinquante»?!

Le gouvernement français envoie des denrées alimentaires en Birmanie au nom de «l’humanitaire», mène une campagne médiatique pour dénoncer le refus du gouvernement Birman de laisser le navire de guerre français débarquer des vivres pour secourir les populations sinistrées. Le gouvernement français et les médias dénoncent la répression de la junte militaire thaïlandaise contre les manifestants, le couvre feu installé dans le pays.

Mais en même temps le même gouvernement français organise des rafles de thaïlandais en vue de les déporter vers la junte militaire et vers une zone inondée que l’on fait d’aider humanitairement. Quelle hypocrisie et quelle honte?

Ces rafles ont aussi pour but non avoué d'empêcher la mise en oeuvre de la médiation pour laquelle la marche des Ch'tis sans papiers de Lille à Paris a saisi le médiateur de la République.

En fait le comportement agressif de la préfecture du nord résulte de l'échec à invisibiliser les Ch'tis sans papiers. Y a t-il des carrières qui dépendent de telles infamies?! Question légitime?

En effet depuis le 15 juin 2007, la désapprobation populaire n’a cessé de s’exprimer contre la politique de brutes enragées et d’orgueil infatué qui ne reposent que sur l’arbitraire de la force du pouvoir, l’abus de pouvoir et piétinement des valeurs et principes qui ont prévalu à la naissance de la République.

Mais au fait, l'exclusion du CSP59 de la commission préfectorale n'est elle pas tout simplement une façon de cacher une incompétence notoire par une fuite en avant répressive? N’est-il pas clair que le cauchemar du contre pouvoir est un dénie démocratie pur et simple?

Le CSP59 appelle à une mobilisation pour ouvrir les yeux et déboucher les oreilles des aveugles et sourds de la préfecture. Envoyer vos courriers de protestation au préfet du nord : M.Daniel CANEPA, Préfet du nord : - fax: 0320305252 - mail: communication@nord.pref.gouv.fr

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 18:22

Faites un tour sur le site de Philippe Revelli : link

 

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans photos et vidéos
commenter cet article
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 13:56

… ce 10 mai, journée commémorative de la traite et de l’esclavage des noirs, crime contre l’Humanité

Ils, elles sont arrivés dans la capitale après 22 étapes lors desquelles des collectifs d’accueil composés de CSP, des associations antiracistes de droits de l’homme, des syndicats (CGT, FSU, SUD, CNT), de l’UCIJ, du RESF, de Maires, d’élus municipaux, d’étudiants, d’élèves et leurs organisations, de citoyens, des immigré(e)s réguliers.

En tête de manifestations les Ch’tis sans papiers coiffés de bonnets phrygiens suivis des CSP, associations et syndicats et en présence d’élus au parlement, de conseillers régionaux, départementaux et municipaux, la manifestation s’est rendue auprès de sans papiers en grève et occupant la Pizzeria du Bd des Italiens.
Après les discours des CSP, des responsables associatifs, un hommage a été rendu à feu Aimé CESAIRE par la lecture d’un extrait de son texte : Discours sur le colonialisme.
La marche du 19 avril au 10 mai 2008 des Ch’tis sans papiers a ainsi coïncidé avec le déclenchement des grèves avec occupations de sans papiers encadrées et organisées par la CGT dans les restaurants de la région parisienne.
Des rencontres ont été organisées entre les marcheurs et les grévistes sans papiers.
La France entière a vu fondre comme neige au soleil les décennies de mensonges présentant «les clandestins comme des délinquants, profiteurs, escrocs responsables du déficit de la Sécu, du chômage et de l’insécurité». Les «clandestins», les sans papiers sont maintenant perçu comme ils, elles sont réellement : des travailleurs à statut d’illégaux qui participent à la richesse nationale.
L’audience accordée par le Médiateur a débouché sur un engagement de médiation entre le CSP59 et la Préfecture du nord et entre les CSP et l’Etat pour que toutes les Préfectures de France acceptent de recevoir les dossiers de demandes de réexamen de tous les syndicats, de toutes les associations et de tous les CSP.
Des créations de CSP, donc de sans papiers organisés en Collectifs de lutte pour la régularisation, sont annoncées suite à la marche des Ch’tis sans papiers.
La manifestation à l’arrivée de la marche par la présence et la participation des CSP, des associations, des syndicats et de simples citoyens, permet d’envisager un front uni de tous pour élargir la brèche ouverte, de massifier et d’unifier l’ensemble du mouvement des sans papiers et soutiens pour la régularisation.
Le CSP59 remercie tous les collectifs d’accueil à chaque étape de la marche des Ch’tis sans papiers grâce auxquels cette marche de Lille à Paris a été une formidable réussite.
Le CSP59 est heureux d’inviter tous les collectifs d’accueil de chaque étape à participer à la restitution d’une enquête quantitative et qualitative portant sur :


Le samedi 31 mai à 14 heures
«Le devenir des anciens papiers»
Investigation réalisée par un groupe d'enquêteurs
sous la direction et la coordination
du sociologue Saïd BOUAMAMA
 
au Nouveau Siècle à Lille, Salle Québec,
6 Place Mendés France, 59800 Lille, métro Rihour
 

Grand bravo à tous pour la solidarité et la fraternité qui ont marqué cette marche des Ch’tis sans papiers ! La lutte continue !

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 12:32
et arrivée des sans papiers marcheurs lillois!

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans photos et vidéos
commenter cet article
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 15:49


Hier à 14h00 place de clichy, les marcheurs ont rejoint la manifestation des sans papiers en lutte dans la région parisienne.
Partis le Lille le 19 mars sous une pluie fine, les marcheurs lillois sont arrivés à Paris sous un soleil ardent!


Autres photos: link

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans photos et vidéos
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 17:34

Grève et occupation dans la restauration en Ile de France,
occupation et grève de la faim dans le 92
et marche de Lille à Paris des sans papiers :

Massifions la mobilisation visible pour la régularisation de tous !

 

«On est obligé de revoir notre politique de l'immigration. On ne peut rester sourds à la grève des salariés sans papiers. Alors même que le Medef et les fédérations patronales réclament leur régularisation. Le slogan simpliste : 'sans papiers égale dehors', c'est terminé». Ces propos de François Fillon, Premier Ministre, cité par le Canard Enchaîné, montrent qu'une brèche est ouverte par les sans papiers et soutiens dans le dispositif de «clandestinisation» de la fraction la plus précaire du monde du travail.

La peur recule face à la politique du chiffre et des quotas d'expulsions. Le raz le bol des suicides, des morts et des expulsions prend le dessus sur le terrorisme d'état sarkozien muni de la menace permanente des rafles, arrestations, pièges, traquenards qui défigurent le pays historiquement berceau des droits de l'homme.

«L'immigration choisie» apparaît de plus en plus aux populations, aux travailleurs légaux du pays pour ce qu'elle est :

un instrument politique électoraliste pour justifier l'injustifiable, à savoir mettre à la disposition du grand patronat français des hommes et des femmes, parfois des enfants comme main d'œuvre esclave discriminée par leur statut imposé de travailleurs illégaux;

 diviser par ce procédé raciste et xénophobe les travailleurs, les populations, opposer les différentes composantes du monde du travail ainsi segmenté en de multiples statuts, « fonctionnaires, CDI, CDD, Intérimaires, CNI, vacataires, contractuels, mi-temps, temps partiels, saisonniers, chômeurs, rmistes, sans papiers, etc.    

«L'immigration choisie » bafoue littéralement le droit de vivre en famille et le Droit d'asile ratifié par la France en ce sens qu'elle ignore l'existence de dictatures et des persécutions en plus des raisons économiques liées à la pauvreté et à la misère, au pillage des multinationales, illustrés par « les émeutes de la famine dans les pays du Sud» qui provoquent l'émigration subie.

Sarkozy et Hortefeux ont recyclé le racisme du lepénisme dans l'UMP en récupérant le rejet de massif de 82% des français de JM Le Pen le 6 mai 2002. Sarkozy et Hortefeux ont surfé sur ce vote salvateur pour récupérer l'électorat lepéniste. Sarkozy et Hortefeux font tout pour satisfaire cet électorat protestataire dont la colère est aiguillée contre l'immigration, notamment les sans papiers.

12 ans après la sortie de l'ombre des sans papiers, la France entière découvre aujourd'hui que les supposés «délinquants, les trafiquants, toxicomanes, mendiants, assistés, etc.» étrangers et sans papiers sont des travailleurs, qui cotisent à la Sécu, payent les impôts comme chaque français(e), mais n'auront jamais la retraite parce légalement qu’inexistant.

Les syndicats français, notamment la CGT qui organisent les sans papiers de la restauration en grève en région parisienne, assument complètement leur vocation de syndicats de tous les travailleurs quels que soient leurs statuts.

Les sans papiers dans les Collectifs auto-organisés, à l'instar de la marche de Lille à Paris des Ch'tis sans papiers du CSP59, des sans papiers des CSP92, 77, 12 occupants de l'église de Nanterre et de la CSP75 reprennent l'initiative contre la chasse à l'homme étranger du gouvernement.

La CNSP félicite la CGT et Droits Devant! de leur formidable initiative et rejette les accusations sarkoziste, lepéniste de «complicité entre syndicats et petits patrons des PME» à propos des grèves et occupations de la région parisienne. Le projet de loi proposé par les petits patrons des PME doit être complété par des dispositifs permettant aux sans papiers lui même, aux CSP, aux Associations et aux Syndicats de faire la demande de régularisation. Aux critères «contrats de travail et fiches de salaires avec vraies ou fausses identités» doivent s'ajouter aussi les attestations sur l'honneur d'autres employés, les promesses d'embauches, etc.

La CNSP demande à tous les sans papiers de déposer collectivement par les collectifs ou les organisations partenaires (associations, réseaux ou syndicats), mais jamais individuellement, les dossiers pour éviter le pièges, le traquenards du «cas par cas» arbitraire.

La CNSP soutient la proposition du CSP59 pour une manifestation unique et unitaire de tous les sans papiers, de tous les soutiens (associatifs, syndicaux, réseaux) et de toutes les associations de l'immigration régulière et des antillais le 10 MAI 2008 à l'occasion de la journée commémorative du crime contre l'humanité qu'ont été la traite et l'esclavage des noirs et de l'arrivée à Paris de la marche nationale des Ch'tis sans papiers du CSP59. Cette manifestation est dédiée à feu Aimé CESAIRE.

Sans Papiers, soutiens, sortons tous massivement pour créer le rapport de forces nécessaire pour obtenir la régularisation de tous !

Fait à Paris le 1er mai 2008

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article