Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 17:27

Présents pour la Médiature : M. DELEVOYE, Médiateur de la République, M. LEROUX, Directeur de Cabinet, M. SAVINAS, secrétaire général de la Cour d'Appel de Paris et Responsable Juridique.

Présents dans le cadre de la Délégation du CSP59 demandeur de l'audience : Roland Diagne, porte parole du CSP59, Claude Langlet, soutien du CSP59, Mgr GAILLOT, M. Mouloud AOUNIT, Président du Mrap, S. BOUZIRI, Membre du Comité Central de la LDH.

Invités par le CSP59 : Danfakha et Diallo, délégués du CSP75.

 

Le mercredi 7 mai 2008 de 15h à 17h, le Médiateur de la République a reçu à la Médiature à Paris une délégation représentant la Marche des Ch'tis sans papiers de Lille à Paris du 19 avril au 10 mai 2008, journée commémorative du crime contre l’humanité qu'ont été la traite et l'esclavage des noirs, marche dédiée à feu Aimé CESAIRE.

L'audience s'est déroulée en deux temps :

- d'abord l'exposé par le CSP59, puis par Mgr GAILLOT, M. Mouloud AOUNIT, Président du Mrap, S. BOUZIRI, Membre du Comité Central de la LDH des motifs de la demande d'audience : - une demande de médiation entre l'Etat et la CSP59 suite au conflit en cours depuis le 15 juin 2008.

- puis après le départ des représentants du Mrap et de la Ldh, une demande de la CSP75 soutenue par le CSP59 et la CNSP : - demande de médiation pour que la procédure de réexamen des dossiers des sans papiers sur la base du critère du travail soit ouverte à tous les syndicats, toutes les associations et tous les CSP sur l'ensemble du territoire national.

Après les exposés des délégations et un échange profond, la Médiature s'est engagée à tenter une médiation :

- Rendez sera pris pour une séance de travail entre la Médiature et la Commission Juridique du CSP59 et ses partenaires Mrap et Ldh;

- La Médiature fera une démarche de médiation en direction de l'Etat, notamment la Préfecture du nord;

- et pour cela prendra contact avec les partenaires associatifs, l'Ofpra et toutes structures permettant de se faire une opinion claire et objective du « conflit Lillois ».

La Médiature après un échange avec la CSP75 a accepté une démarche en direction de l'Etat :

- demander à l'Etat que le principe que l'ensemble des associations et mouvements de la société civile puisse déposer des dossiers et suivre leur réexamen dans le cadre de la loi et des dispositions actuelles de l'Etat.

Le CSP59 réitère ses remerciements à la Médiature pour l'audience accordée.

Le CSP59 remercie le Mrap, la Ldh et Mgr GAILLOT pour leur participation à l'audience.

Le CSP59 remercie la CSP75 d'avoir saisi l'opportunité d'une démarche allant dans le sens de l'unité du front des syndicats, des associations et des CSP pour la régularisation des sans papiers.

Fait à Lille le 08/05/08

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 18:53
























Photos Bapaume et Albert
Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans photos et vidéos
commenter cet article
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 21:01
 






















Photos: Philippe Revelli + JULL


Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans photos et vidéos
commenter cet article
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 20:13

Dimanche 27 avril 2008

ARRAS – BAPAUME - ARRAS  

Ce dimanche matin les marcheurs sans papier ont quitté Arras en voiture pour être déposés quelques kilomètres avant Bapaume. Ils ont donc rejoint cette ville en manifestant et aux sons de leurs slogans de revendication. Sur place ils ont été accueillis par le conseiller général PS et maire de Beaulencourt, Jean Jacques Cottel, ainsi que par Marie Paule Sauvage de la Confédération Paysanne et des camarades de la CGT.

Ils ont ensuite rejoint une salle où été organisé un débat suivi d’un repas. A la fin de ce dernier les marcheurs et les soutiens ont passé un moment très agréable de discussion, d’amusement et de danse. Cette petite fête était organisée par un couple de soutien Sylvie et Vincent Leleu, c’est grâce à eux que ces échanges ont pu avoir lieu.

Vers 16h ils ont repris la direction d’Arras en bus pour loger dans les mêmes lieux que la veille, soirée marqué par des temps calmes et un peu de repos.

        

Lundi 28 avril 2008

ARRAS – BAPAUME – DURY/AMIENS

Aujourd’hui les courageux marcheurs ch’tis sans papiers ont poursuivi leur périple en marchant pour leur dixième journée. Ils ont quitté Arras en bus pour être déposé à Bapaume ville départ de l’étape.

Ils ont rejoint la ville d’Albert, où le collectif de soutien à la marche composé de RESF, SUD Education, la CGT MEAULTE, l’UL CGT d’ALBERT, la FSU, l’Union des Africains, le Collectif des sans papiers d’Amiens a organisé leur accueil.

Sur place ils ont été reçus à la MAISON DU PEUPLE par des camarades de la CGT (UL et Méaulte-Airbus), Gisèle Vaillant (CPH), Dominique Monchy (UL CGT), par Alain Vaillant (LDH et CGT), et par Marcel Dekervel (RESF et Sud-Education). Ces soutiens les ont accueillis en leur offrant une collation. Ce fut surtout un moment de discussion, de prise de parole sur la situation des marcheurs mais aussi des sans papiers en général.

Ils ont par la suite rejoint la ville de Dury (proche d’Amiens) grâce aux soutiens motorisés qui les ont transportés. A Dury, les ch’tis sans papiers ont été reçus par Marcel Dekervel et Catherine Tettiravou du Collectif Amiénois des sans papiers et de RESF. Ils ont comme à leur habitude partagé des prises de parole sur leurs motivations Ils ont été logés dans le Château de Dury (château utilisé habituellement comme centre de loisirs et d’accueil) où ils ont dîné d’un repas chaud.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 23:36

Cette huitième journée a commencé tôt pour que les marcheurs puissent rejoindre le cimetière de Notre Dame de Lorette. Arrivés sur place ils ont comme prévu fait une conférence de presse face à un public restreint de journalistes (la voix du nord, l’Humanité et un journaliste qui prépare un documentaire…) avec la LDH, le Griam, Un militant de Sud rail, la Coordination Communiste 59-62, RESF, la LCR, la CGT, la FSU et des soutiens lillois, lensois et valenciennois venus les rejoindre sur cette étape. Dans ce lieu tragiquement célèbre suite aux profanations racistes de ce début de mois les Sans Papiers ont rendu hommage aux combattants tirailleurs morts pour la France. Ils ont ensuite rejoint la ville d’Arras où ils ont été accueillis par de nombreuses organisations associatives, syndicales et politiques ainsi que des arrageoises et arrageois venus les soutenir. Au rythme d’une batucada «Batukak» les sans papiers ont d’abord pu se rafraîchir sur une démarche spontanée d’un bar voisin du lieu d’accueil aux Grandes Prairies. Etaient présents la FSU 59-62, la Confédération Paysanne,  Le Cercle des écrivains et poètes de St Louis, Akozal, Attac Artois-Ternois, Colères du Présent, Comité Libérez-les, CSF, Ligue des Droits de l’Homme, PCF, RESF Arras/Lens, les ROBINS DES DROITS, Solidaires Arras, SUD Education, SUD Etudiants, UL-CGT Arras, UNEF Artois,  Verts Artois-Ternois. La Confédération Paysanne a offert un pique-nique aux marcheurs et s’en est suivie une conférence de presse où étaient essentiellement présents des médias de la presse écrite locale.

A 15h30 les marcheurs accompagnés d’environ 150 soutiens arrageois, Valenciennois et  lillois ont rejoint le centre ville d’Arras en manifestation. Sur la Gd place d’Arras une délégation d’élus locaux ont accueilli les marcheurs et leur ont exprimé leur soutien, étaient présents, Catherine Genisson, Député socialiste du Pas de Calais, Jacqueline Maquet Député Socialiste de Bapaume, Hélène Flautre Député Européenne des Verts. Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur-maire d’Arras n’ayant pu être présent se propose de rencontrer les marcheurs à Paris.

Ayant appris la présence de Xavier Bertrand Ministre du travail et des affaires sociales à Arras, venu tenter de remobiliser l’UMP Local (sic la Voix du Nord) les Sans Papiers ont alors tenté de se diriger vers le lieu du meeting pour le rencontrer. Sur le trajet ils ont été stoppés par les forces de police, leur demande d’audience a donc reçu une fin de non recevoir. Il semblerait que cette fois ce fut un Ministre de la République qui fut en visite «clandestine» à Arras.

La marche a en fin d’après midi rejoint la maison des sociétés où était organisé un débat public – discussion. Ce soir les marcheurs ont été conviés par la Municipalité d’Arras à un repas au Foyer Anne Frank et ils dormiront à l’auberge de jeunesse d’Arras.

La marche continue Camarades!

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 19:21

Jour d’arrivée des Ch’tis Sans papiers


La Marche Lille Paris des Sans Papiers arrivera le Samedi 10 Mai, jour de la commémoration de l'abolition de l'esclavage. Une Manifestation aura lieu à Paris.
Un premier bus est déjà financé grâce à la participation aux frais par l'acquisition de bons de soutien par les Sans Papiers, notamment auprès des soutiens présents aux rassemblements du Mercredi soir.

Ce bus est complet et 35 places sont réservées dedans pour le retour des Marcheurs.
Un deuxième Bus est indispensable pour pouvoir amener à Paris d'autres manifestants qui souhaitent être présents auprès des marcheurs pour la dernière étape et participer à la manifestation parisienne où il est important que les militants de notre région soient représentés.
Un bus coûte 950 €.

C'est pourquoi nous faisons appel à votre solidarité pour financer ce bus.
- Versement à adresser à l'ordre de l'IDM (Immigration et Droits des Migrants)

- Des bons de souscriptions seront distribués lors de la manifestation du 1er mai.

Le CSP59 vous exprime ses remerciements infinis pour votre solidarité indispensable qui fait honneur au pays berceau historiquement des Droits de l'Homme.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 23:23

à l’arrivée des ch’tis sans papiers marcheurs, dédiée à feu Aimé Césaire, de tous les antillais, de tous les syndicats, de tous les sans papiers!

Le samedi 10 mai 2008 les ch’tis sans papiers partis de Lille le 19 avril à pieds arrivent à Paris.

Le CSP59 demande à tous les collectifs de sans papiers, à toutes les associations, à tous les syndicats, à l’UCIJ, au RESF qu’à l’arrivée de la marche à Paris que les manifestations prévues à cette occasion fusionnent en une seule, unique et unitaire manifestation nationale.

Cette demande s’adresse aussi aux associations et mouvements antillais, africains et antiracistes qui appellent à manifester le 10 mai, journée dédiée à la commémoration de la traite et l’esclavage des noirs, crime contre l’humanité. 

Le CSP59 et les 35 Ch’tis marcheurs demandent seulement que cette manifestation unique et unitaire mette en tête de cortège les Ch’tis sans papiers marcheurs et les sans papiers de la restauration en grève avec occupation de leurs restaurants en région parisienne.

Le CSP59 demande aux sans papiers en grève avec occupation de la région parisienne et leurs syndicats et associations, la CGT et Droits Devant, soutiennent cette démarche unitaire.

Le CSP59 propose que cette manifestation unitaire du 10 mai de cette année que nous proposons soit dédiée à la mémoire de feu Aimé CESAIRE, combattant émérite de la cause des esclaves, des colonisés, de l’antiraciste et pour l’égalité entre les humains et les peuples.

Le CSP59 saisi par la présente toutes les associations antillaises, africaines, toutes les associations antiracistes et soutiens aux sans papiers, tous les syndicats pour faire du 10 mai 2008 une mobilisation sans précédent pour le respect du principe fondamental selon lequel les «humains naissent libres et égaux en droit et en dignité», pour la reconnaissance dans les faits et dans la société du crime contre l’humanité qu’ont été la traite et l’esclavage des noirs, pour le respect du droit d’asile et pour la régularisation de tous les sans papiers.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 01:31

Déclaration du PCF 59 : Reconnaître enfin les droits des migrants !

L’exploitation et le racisme dont sont victimes les travailleurs migrants et leurs familles sont insupportables. Les arrestations de sans papiers, les expulsions se multiplient dans notre département. Derrière l’exigence de chiffres et la logique froide de «l’immigration choisie» mises en avant par Sarkozy et son gouvernement on trouve souvent une volonté délibérée de criminaliser l’action militante et syndicale.

La France doit être porteuse au contraire de l’exigence impérative de transformations économiques internationales permettant de faire cesser le pillage des pays d’origine, y compris de leurs cadres ou de leurs élites et de faire reculer l’exode de la misère.

La responsabilité des patrons voyous qui profitent de la vulnérabilité des étrangers sans papiers pour les faire travailler à vil prix et dans des conditions dégradantes, voire dangereuses, doit enfin être pointée.

Pour faire reculer les situations désastreuses de clandestinité, assurer la liberté de circulation et la régularité du séjour des migrants, la fédération du Nord du Parti Communiste français appelle à soutenir la revendication de régularisation de tous les sans-papiers, qui sera portée lors de la marche organisée du samedi 19 avril au samedi 10 mai entre Lille et Paris.

Nous apporterons notre soutien au départ de Lille, le 19 avril à 14h00 place de la République et lors des différentes étapes qui traverseront le département.

Enfin, au lendemain des élections municipales et cantonales, nous rappelons l’exigence de voir accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections à tous ceux qui résident sur le territoire national et contribuent à la richesse et à la diversité de notre pays.

Eric Corbeaux, Secrétaire de la Fédération du Nord du PCF.
 

 

Déclaration de l’USTM-CGT Hainaut Avesnois Cambrésis

Depuis la grève de la faim de 75 jours de l’été des sans papiers, le CSP 59 subit un acharnement répressif du gouvernement SARKOZY.

- Dossiers de sans papiers lutteurs bloqués en Préfecture,

- Arrestation et garde à vue des militants.

Le CSP 59 mène une résistance courageuse que nous saluons et a décidé une marche nationale de Lille à Paris du 19 avril 2008 au 10 mai 2008, jour commémoratif de la traite et  l’esclavage de noirs durant 5 siècles.

Le Congrès de l‘USTM CGT du Hainaut Cambrésis tenu à Beuvrages le 5 mars 2008 se déclare solidaire de la marche des sans papiers et appelle à la solidarité de l’ensemble du syndicalisme et des travailleurs pour la régularisation de tous les sans papiers !

 

 

Déclaration de la Coordination Communiste 59-62

La grève des travailleurs sans-papiers de la région parisienne est venue rappeler que les sans-papiers sont des travailleurs et que l’économie nationale a besoin d’une main d’œuvre immigrée.

Pourtant le gouvernement des patrons et de la droite décomplexée continue de les présenter comme des profiteurs et des délinquants, prétexte pour faire abattre sur eux une répression inhumaine

Au-delà d’une conception néocoloniale des relations nord/sud, la chasse aux étrangers n’a pour objectif de classe que de renvoyer les sans-papiers et les immigrés régularisés à une condition sociale d’exploités sans droits. D’ailleurs comment pourrait-il en être autrement pour un gouvernement qui s’est donné l’objectif de mettre à sac, le droit du travail, le droit à la retraite, à la sécurité sociale et tous les acquis sociaux pour tous les salariés français et immigrés.

Même si elle regroupe des travailleurs de différentes conditions, la classe ouvrière est indivisible et qui veut lutter pour l’amélioration de la politique sociale, doit s’engager pour la régularisation de tous les sans-papiers. Faute de quoi il subsistera toujours des travailleurs exploités que les patrons mettront en concurrence avec les autres pour toujours plus exploiter tous les salariés. En s’engageant dans cette marche, les sans-papiers nous rappellent ces évidences.

Plutôt que la clandestinité, les sans-papiers ont choisi les formes de lutte de leur classe, la grève et la manifestation et c’est pour cela que le gouvernement et son préfet abattent sur eux la répression.

Pour lutter, les sans-papiers se sont donné une organisation le CSP 59, c’est pour cela que le gouvernement et son représentant dans le Nord, le préfet combattent le CSP.

Les sans-papiers ont besoin d’un soutien politique, d’un soutien de classe et c’est le sens du soutien de la Coordination Communiste aux sans-papiers, au CSP et aux marcheurs.

 

 

Déclaration de la LCR 59-62 : Sarkozy-Hortefeux, ça suffit! Régularisez les Sans-papiers!

Affaibli dans les urnes, impuissant face à une crise financière et économique qui risque de s’étendre, le gouvernement veut «accélérer» la mise en œuvre de sa politique antisociale. Il a besoin de boucs émissaires pour diviser la population et joue comme chaque fois la carte du racisme en voulant encore augmenter les expulsions de Sans-papiers.

Après les écoles, les quartiers populaires et les foyers de travailleurs immigrés, les arrestations de Sans-papiers se multiplient au sein même des préfectures. Cette politique rencontre une forte résistance dont les acteurs sont sévèrement réprimés par le gouvernement et ses représentants.

Dans le Nord, le Préfet n’a pas digéré la formidable mobilisation de l’été dernier qui a permis la régularisation de 29 des 56 grévistes de la faim et impose depuis une pression judiciaire et policière incessante contre les Sans-papiers et leurs soutiens. La rafle policière dans les rues et stations de métro voisines du local du CSP 59 ce vendredi 11 avril à l’issue de la réunion hebdomadaire de son bureau montre que le Préfet est prêt à tout pour faire disparaître le Comité des Sans Papiers du Nord.

La LCR soutient la marche Lille - Paris organisée par le CSP 59 du 19 avril au 10 mai et appelle à accompagner les marcheurs lors des différentes étapes pour revendiquer la régularisation de tous les sans papiers avec la carte de 10 ans, l'arrêt de la chasse aux étrangers sans-papiers et des contrôles au faciès, la fermeture des centres de rétention, l'abrogation de la loi CESEDA, la suppression du délit de solidarité et le respect du droit d'asile ratifié par la France.

Cette marche est une occasion de poursuivre la mobilisation unitaire du 5 avril contre la xénophobie d’Etat. L’unité la plus large est nécessaire pour combattre la politique d’«immigration choisie» que le gouvernement veut mettre en place pour l’accès au travail légal au seul profit des employeurs qui exploitent les Sans-papiers dans les métiers dangereux et mal payés et les utilisent pour dégrader les salaires et les conditions de travail de l’ensemble des salariés.

Mobilisons-nous pour soutenir les Sans-papiers dans leur lutte contre la clandestinité et l’exploitation, pour la dignité de tous les êtres humains, la justice et l’égalité.

 

 

 

Déclaration de la LDH : Gérard Minet, secrétaire régional, au départ de la marche des sans papiers de Lille à Paris, samedi 19 avril

La Ligue des Droits de l'Homme apporte son soutien à la Marche vers Paris des Sans-papiers de la Région du Nord à l'initiative du CSP 59. Par ses sections locales, elle sera présente aux différentes étapes du parcours

Cette marche s'inscrit dans la logique de visibilité des sans papiers décidée, il y a plus de 10 ans lors de la création du CSP 59. Elle s'inscrit dans la lutte des travailleurs immigrés de Paris avec la CGT. Elle exprime le refus de la clandestinité honteuse par des hommes et des femmes intégrés dans la vie sociale de notre pays par le travail, par la vie familiale, par les activités militantes avec des associations comme la LDH mais aussi dans des associations de quartier, dans des associations sportives, dans des associations de parents d'élèves.

Des hommes et des femmes  souvent exploités par des patrons voyous dans le travail clandestin ou par des marchands de sommeil avides de tirer profit de leur situation, souvent sous l'œil aveugle d'autorités que l'on sait plus vigilantes et plus actives dans la chasse aux sans-papiers et à leurs enfants.

La LDH apporte sont soutien aux sans papiers en lutte parce qu'ils sont victimes des déséquilibres du développement international, de l'accumulation capitaliste, de la discrimination raciale et sociale et des campagnes xénophobes de politiciens conservateurs et réactionnaires faisant de l'étranger le bouc émissaire de tous les dysfonctionnements de la société afin d'assurer leur élection par des campagnes populiste. On l'a vu la semaine dernière en Italie, comme on l'a vu et comme on le voit en France avec les propositions du Front National et avec la politique SarKozy-Fillion-Hortefeux qui en reprend l'essentiel dans le cadre des lois pour une immigration choisie qui n'est rien d'autre que la relance de la politique coloniale, de la France-Afrique et de la dévitalisation des pays en voie d'émergence.

La LDH apporte son soutien aux sans papiers et aux marcheurs mais elle leur dit «Prudence  et discipline». Ce Gouvernement est prêt à tout. A toutes les violations des lois et des règles élémentaires de respect des droits de l'Homme – On le voit avec l'expulsion aujourd'hui de notre camarade Miloud BACHA ou avec le refus de fermer le Tribunal de Coquelles condamné par une récente décision de la Cour d'Appel.

Cette Préfecture du Nord a à sa tête les plus fervents disciples de la politique xénophobe du Président Sarkozy. Tout sera fait pour empêcher que cette marche atteigne son objectif : montrer que les sans-papiers sont des hommes et des femmes comme les autres, avec leurs besoins, avec leurs sentiments avec leur aspiration au bonheur pour eux-mêmes pour leurs familles pour leurs enfants et qu'il faut leur accorder les droits inhérents à leur présence et à leur intégration sur le sol de cette région du Nord – le pays des Ch'tis - et de cette France qui fut et doit demeurer la patrie des droits de l'Homme.

Parce que les sans-papiers se doivent d'être prudents et organisés pour éviter de tomber dans les pièges qui leur sont et leur seront tendus, la LDH appelle toutes les organisations, les partis, les syndicats, les militants, les citoyens à se mobiliser pour accompagner et mettre sous sa protection cette marche qui est aujourd'hui un acte de citoyenneté dont nous pouvons tous être fiers.

La LDH le disait il y a plus de 10 ans : «la lutte des sans papiers est une lutte étape d'une lutte globale. Comme il y a 10 ans, nous sommes à leurs côtés, pour les droits de l'Homme, pour les libertés, pour l'égalité des droits, pour la solidarité.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 16:45

 

Mesdames, Messieurs les journalistes,
Camarades et amis,

Ce samedi 26 avril à 10 heures

Les Ch'tis sans papiers marcheurs se recueillent
sur les tombes musulmanes profanées
du cimetière de Notre Dame de La Lorette.
Après le recueillement une conférence de presse est organisée.
Comptant sur votre présence, recevez nos salutations distinguées.

CANTIQUE AUX MORTS DE COULEUR

CARAVANE DE LORETTE

 

Il y a des cimetières

Où les paroles fleuries

Tombent droit comme des pierres

Dire morts pour la patrie

Dire tombés pour la France

C'est manière de causer

Une rime à la souffrance

Affaire de s'excuser

Que saviez-vous des querelles

Que réglaient en miaulant

Les fusants et shrapnells

Ces inventions de blancs

Hommes noirs tombés en Flandres

Dans la neige de chez nous

Qui pour parler à vos cendres

Se mets jamais à genoux

Vous êtes comme une brique

Par grand vent tombée du toit

Vous qui cherchiez votre Afrique

Dans le soleil de l'Artois

Vos chansons se sont éteintes

Comme des feux trop légers

On n'écoute plus les plaintes

Quand les mots sont étrangers

 

Trente ans passent comme un jour

Sur les tombes exilées

De l'herbe pour tout amour

Et la croix matriculée

La terre dans sa mémoire

Donne à tous également

Qu'ils soient blancs ou qu'ils soient noirs

La couleur des ossements

Mais qui surgit qui chemine

Un cortège l'autre suit

Les uns couleurs de la mine

Les autres couleurs des nuits

Comme les bras de la montre

S'unissent quand c'est midi

Les voici qui se rencontrent

Parmi les morts de Vimy

Parmi les morts de Lorette

Blancs et noirs ensemble mis

La caravane s'arrête

Où les siens sont endormis

Noël d'un juillet torride

Noël dans les blés mûris

 

Nulle étoile ne nous guide

Vers la crèche ou l'enfant crie

Noël sur les sépultures

Et sur les bouquets flétris

D'où naît le soleil futur

Qu'enfantent mille Maries

Et nous somme les Rois Mages

De l'aurore que voici

Les uns de lointains parages

Les autres de par ici

Ö gisants de notre terre

Vous avez de votre sang

Payé pour ceux qui restèrent

L'avenir éblouissant

Il transforme en sacrifice

Les anciens assassinats

Noirs ou blancs nous sommes fils

De ces noces de Cana

En nous se métamorphosent

L'injustice et le destin

De la terre naît la rose

Des ténèbres le matin

Le soleil sort des nuages

De la douleur sourd le cri

L'homme comprend l'esclavage

Dans les champs de la tuerie

Où s'unissent les victimes

Un seul amour est crié

Tout devient clair et le crime

Et qui sont les meurtriers

A la fin ceux-là qu'ils tremblent

Fini de nous diviser

Nos défunts dorment ensemble

Et c'est où fraterniser

Cœurs battants cœurs de la foule

Immense du genre humain

Entendez-vous comme roule

Le tambour des lendemains

Il dit que vous saurez faire

Et là sur notre serment

Un paradis de l'enfer

Pour tous indistinctement

Il dit qu'au dessus de tombes

Le vaste ciel de l'été

Où palpitent les colombes

Est fait l'humanité

 

Louis ARAGON

(F. pour la CNT sens emplois et précaires de Béthune et environs)

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 17:24

Notons tout d’abord que les marcheurs ont aujourd’hui été accompagnés par une vingtaine de Ch’tis Soutiens, le député de la seizième circonscription du Nord M. Candelier, des camarades de la CGT, du PCF et de la LCR.

Globalement la journée s’est bien passée et ce malgré le fait que la fatigue se fasse sentir un petit peu. Ce matin les marcheurs ont quitté Aniche pour rejoindre Douai en marquant une étape à Sin-Le-Noble. Etape importante de leur marche car ils ont été accueillis par le maire de cette commune M. Christian ENTEM qui était accompagné par une élue communale. Les marcheurs ont alors  été invités à déjeuner dans la ville. De plus lors de ce repas nos camarades les courageux marcheurs ont reçu la visite de journalistes de France 5 pour l’émission «C’est dans l’air» (que vous pouvez retrouver en ligne*).
Puis ils ont visité la maison d’un résistant communiste de la seconde guerre, maison qui sert aujourd’hui de local pour la section PCF de Sin-Le-Noble. Après cette halte ils ont repris la route en direction de Douai où ils ont effectué un rassemblement sur une place avant de rejoindre la maison des associations ou un débat sur la liberté eut lieu. Ils sont ce soir accueillis par l’Union Locale CGT de Douai qui a organisé un barbecue pour le ravitaillement. Dans le même temps une délégation de trois sans papiers furent reçu par un adjoint, au maire UMP de Douai, M. Bufquin Bruno. Pour cet entretien  ils étaient accompagnés de Jacques Leclercq secrétaire générale de l’UL CGT, de Jean François Larosière, Président d’IDM et de la camarade secrétaire de la section PCF de Douai. L’entretien s’est bien passé, ce fut un vrai dialogue, Mr Bufquin a interrogé les sans papiers sur les motivations qui les poussent actuellement à se mettre en marche. Ils ont trouvé en face d’eux une personne intéressée et compréhensive. Bien évidemment les sans papiers ne se leurrent pas et savent que leur lutte n’est pas finie.
Bonne soirée et «Camarades, la marche continue!»

*http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_article=2772

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article