Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 18:44

Arrestation de Salimou Touré, marcheur solidaire des sinistrés de la tornade du Val de Sambre, bénévole à la mission évangélique de Roubaix et syndiqué à la CGT: Après Boualem, C'EST L'ACHARNEMENT!

 

Salimou marcheur sans papiers un des organisateurs du repas de solidarité avec les sinistrés de la tornade du sud du département a été arrêté.

Salimou a marché de Neuf-Mesnil à Lille après avoir remis un chèque de 1000 euros pour les sinistrés sur le thème : la solidarité, c’est l’intégration et les papiers.

Salimou a fait une demande d’asile provenant d’un pays où les crimes, les massacres et viols de militaires ont fait récemment des centaines de victimes : la Guinée. 

Salimou joue avec le théâtre de l’opprimé pour exprimer la souffrance inhumaine au quotidien des sans papiers, est bénévole à la Solidarité de Roubaix et est syndiqué à la CGT.

Salimou a réhabilité le local de la Maison de l’immigration et de l’égalité Romain Binazon.

Salimou doit être bientôt parrainé à l’instar de Hakim, Mourad, Kamel qui viennent de l’être par la Mairie et la ville de Quiévrechain et des autres sans papiers qui le seront par une vingtaine de Mairie de la région Nord-Pas-de-Calais.

Salimou est victime d’une persécution pour refus de se cacher et donc de la clandestinité parce qu’il veut travailler et gagner sa vie légalement.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 16:11

Boualem Ghemri marcheur sans papiers un des organisateurs du repas de solidarité avec les sinistrés de la tornade du sud du département a été arrêté aux abords du local du CSP59 à Fives où il se rendait.

Boualem a marché de Neuf-Mesnil à Lille après avoir remis un chèque de 1000 euros pour les sinistrés sur le thème : la solidarité, c’est l’intégration et les papiers.

Boualem joue avec le théâtre de l’opprimé pour exprimer la souffrance inhumaine au quotidien des sans papiers.

Boualem a réhabilité le local de la Maison de l’immigration et de l’égalité Romain Binazon.

Boualem doit être bientôt parrainé par la Mairie de Lille à l’instar de Hakim, Mourad, Kamel qui viennent de l’être par la Mairie et la ville de Quiévrechain et des autres qui le seront par une vingtaine de Mairie de la région Nord-Pas-de-Calais.

Boualem est « intégré », mais Boualem est victime du fait que depuis trois semaines la paf vient fouiner « à la porte du CSP59 pour chercher à nous arrêter et nous faire peur pour empêcher que l’on vienne au local » comme le disent les sans papiers.

Demandons au Préfet sa libération, sa régularisation, l’arrêt de la traque de la paf aux portes du local et au métro Fives

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 18:24

Depuis le 23 juillet 1996, tous les mercredis à partir de 18h, les sans papiers et soutiens militants manifestent Place de la République.

Ce mercredi 24 mars la manifestation démarre, mais devant la banderole se placent 2 jeunes qui ne bougent pas. Les sans papiers tenant la banderole leur demandent de bouger en vain. La banderole les contourne et la manifestation s’ébranle direction Grand Place.

Au retour sur la rue piétonne Béthune les mêmes deux jeunes se placent à nouveau devant la banderole sans bouger. Encore une fois arrivés à leur niveau, il leur est demandé de permettre le passage de la banderole toujours en vain. Cette fois ils sont dénoncés de provocateurs, le ton monte.

A la question : « comment se fait-il que vous voyiez une manifestation arriver et que vous restiez sans bouger » ?

Réponse d’un des deux jeunes : « je suis sur la voie publique, c’est pas à moi de bouger ».

Question : «  Seriez vous restés devant la banderole de la manifestation d’hier sans bouger » ? (hier c’était mardi 23 mars la manifestation appelée par les syndicats).

Réponse : « C’est pas une manifestation ça, ils m’ont trouvé sur la voie publique, ils n’ont qu’à me demander gentiment et je ne bouge que si je veux ».

On se rappelle que la semaine qui a suivi le premier tour d’avril 2002 avec Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, la manifestation des sans papiers a été attaquée à coups de lacrymogènes, de canettes de bière, de saluts Nazis et de cris « à mort les bougnoules et les bamboulas ».

Le retour électoral du FN dans le pays et en particulier dans notre région serait-il à l’origine de la provocation fasciste qui cherche à créer un incident permettant une éventuelle interdiction de la manifestation traditionnelle du mercredi du CSP59.

Le pouvoir de Sarkozy rêverait-il de laisser faire une telle provocation pour se débarrasser de cette visibilité centrale des sans papiers à Lille et dans notre Région ?

Le Préfet laissera t-il  instrumentaliser des pratiques fascistes dans le but de réussir ce que Sarkozy en 2003, à l’époque Ministre de l’Intérieur, a échoué à obtenir par un procès qu’il a perdu contre nos manifestations du mercredi ?

Des exemples de provocations et même de terrorisme jalonnent les décennies de montée du FN. On se souvient qu’en mars 1985, le leader du Front National à Béziers, un certain Serge Lopez, était inculpé pour avoir fait sauter à l’explosif la maison des pieds noirs; en juillet de la même année, c’était Jean Châtelain, membre du FN et trois complices qui étaient arrêtés pour avoir attaqué à l’explosif un café d’Annemasse; en août 1986, quatre terroristes fascistes sautaient avec 5kg de plastic au moment où ils s’apprêtaient à accomplir leur forfait dans un quartier à forte composition immigrée. Leurs tracts portaient des slogans du genre « La France, c’est nous, pas eux », « Pour nous, les potes, c’est la France. Tu ne pourras plus y toucher ». Ils opéraient sous le couvert d’une association loi 1901 qui s’assignait comme but de « défendre les intérêts des citoyens français » et de « poursuivre en justice tous ceux qui auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de leur qualité de citoyen français ». Ce harakiri involontaire est la preuve que les forces fascistes utilisent tous les moyens, légaux et illégaux, pacifiques et terroristes, pour arriver à leur fin.

Ici on cherche à entraîner les sans papiers et manifestants dans une bagarre, on filme et enregistre par téléphone portable pour ensuite construire de prétendus faits divers, médiatiquement manipulables, contre les sans papiers, les immigré(e)s.

Le CSP59 annonce les mesures suivantes : tout  provocateur dans nos manifestations sera remis officiellement à la police par notre service d’ordre.

Le CSP59 dénonce par avance tout stratagème préfectoral et policier qui agirait pour instrumentaliser les méthodes provocatrices et terroristes des fascistes.

Le CSP59 appelle les démocrates et militants soutiens à s’obliger à être plus présents dans nos manifestations, notamment celles du mercredi Place de la République/parvis des droits de l’homme, pour être les grands témoins des éventuels incidents provoqués dans le dessein de nuire à notre lutte sociale et citoyenne.

 

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 17:34

Il s’appelle Amrani Seddik, il est Algérien, il a été amené jeudi 11 mars à l’aéroport de paris pour être expulsé, il est débarqué sur ordre du commandant de bord de l’avion, il est ramené au CRA de Lesquin.

Dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 mars à 4h du matin, il se coupe les veines et est transporté par les pompiers aux urgences de l’hôpital de Seclin pour être sauvé.

Samedi 13 mars à 12h environ il est embarqué par la police de l’hôpital de Seclin pour être conduit à l’aéroport de Paris en vu d’une expulsion.

Voilà ce qui ressemble fort à une expulsion pour camoufler un suicide manqué d’un sans papiers détenu au CRA de Lesquin.

Voilà à quoi mène la surdité et l’aveuglement d’une Préfecture qui annonce 720 régularisations par la Codrese entre 2007 et 2010.

Chiffre qui divisé par 9 associations revient à une moyenne de 80 régularisés dans une période comprise entre 2007 et 2010 par association et divisé par 3 donne une moyenne 26 régularisés par an et donc environ 2 à 3 par mois. La préfecture semble ne pas oser publier le nombre total de dossiers présentés à la Codrese dans la même période.

Signalons enfin que personne n’est dupe car les DCM (document de circulation pour mineur) constituent une bonne proportion de ces 720 régularisations préfectorales ainsi que les dossiers comme ceux de conjoints de français, etc, qui devraient être régularisés directement sans problème.

Désespérer les sans papiers qui, pour échapper à  une expulsion, tentent de se suicider, est une conséquence grave du refus préfectoral d’une défense argumentée des dossiers des sans papiers, ce qui permet à des rejets arbitraires sans aucune possibilité de contraindre l’Etat à se justifier.

Voilà une drôle de conception de l’autorité de l’Etat. Voilà comment on confond état de droit et Etat autoritaire qui refuse tout contrôle citoyen au nom de la « loi rien que la loi » sauf qu’il s’agit ici du contrôle de l’application de celle ci.

Le nombre de fois que les autorités judiciaires cassent les décisions préfectorales ne cesse d’augmenter, mais bizarrement la contradiction entre la première décision des juges et les décisions en appel pose un vrai problème de cohérence de la justice. Tout se passe comme si une certaine justice a de la peine à confirmer les torts de l’exécutif. Il y va de la crédibilité de la justice.

Le CSP 59 appelle les sans papiers à rejeter le suicide auquel vous pousse l’Etat Sarkozy et la Préfecture du Nord.

Le CSP59 appelle les sans papiers à continuer à refuser de se cacher et à reprendre le combat pour faire respecter le droit à une défense argumentée et à l’obligation pour tout état de droit de motiver et justifier toute décision.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 12:01

Notre camarade TOURE KARAMBA s'est fait arrêter hier après-midi par la police à Lille. Il est actuellement au Centre de rétention de Lesquin. Il passe au tribunal de Grande Instance de Lille, avenue du Peuple Belge, vendredi 22 janvier à 10 heures. Nous vous invitons à venir nombreux vendredi 22 janvier à 10 heures au tribunal pour soutenir notre camarade Touré Karamba.

Nous vous proposons également d'envoyer à Monsieur Jean Michel BERARD , Préfet du Nord, Préfet de Région, une lettre selon le modèle type  proposé afin de demander la libération et la régularisation de notre camarade soit par fax ou par e-mail,  ou de téléphoner:

Monsieur le Préfet,

Nous venons d'apprendre l'arrestation de TOURE KARAMBA. TOURE KARAMBA, camarade Sans-papiers de Lille de nationalité guinéenne a été arrêté ce mardi 19 janvier 2010 peu avant 14 heures alors qu'il repartait à la CGT, en compagnie de deux autres camarades, après la pose de midi pour y poursuivre le rangement des archives de l'histoire sociale du travail, comme il le fait chaque mardi.

Selon le temoignage des deux camarades de la CGT qui étaient en compagnie de TOURE KARAMBA, 3 policiers en civile, dans une voiture banalisée, ont d'abord procédé au contrôle d'une personne d'origine maghrebine et se sont adressés ensuite à TOURE KARAMBA, sans guèrre prêter attention à une autre camarade qui leur exhibait une copie de son permis de conduire en lieu et place d'une pièce d'identité.

« Vous n'avez pas de titre de séjour. Il faut qu'on vous embarque », lui disent les policiers.

TOURE KARAMBA a 10 ans de présence en France; il est en effet arrivé sur le territoire de la République en 2000. Dès son arrivée, il a fait une demande d'asile politique qui a été rejetée. Depuis 2004, il est connu sur la place de Lille pour son engagement politique contre la dictature dans son pays. En 2008, il effectue avec d'autres la marche nationale Lille-Paris, qui a traversé la France en 22 étapes au cours desquelles il a apporté son témoignage de la situation de répression en Guinée et de la situation personnelle en tant que militant engagé. Le 7 juin 2009, il est l'un des acteurs principaux de la marche de solidarité Neuf-Mesnil, Lille en passant par le Pas-de-Calais. Cette marche de solidarité et d'intégration a reçu le soutien de nombreux Elus des étapes de la marche.

Après 10 ans de présence, le moins que l'on puisse dire est que KARAMBA qui est acteur dans une troupe de théâtre a une maîtrise appréciable de la langue française. Passionné de l'agriculture, il envisage en cette période de grande crise de développer une activité dans ce domaine, avec le soutien des agriculteurs. Il est clair que TOURE KARAMBA possède un projet professionnel permettant son insertion professionnelle en cas de régularisation.

TOURE KARAMBA vient de la Guinée, pays à propos duquel le ministre des affaires étrangères Monsieur Kouchner a déclaré que la France rompait toute relation après les tueries de plus de 150 opposants politiques selon les sources onusiennes. La France a même reç des blessés de ce massacre qualifié par l'onu et les ong de crime contre l'humanité. TOURE KARAMBA coure donc des risques vitaux en cas de reour dans son pays.

Compte tenu de tous les éléments évoqués dans ce courrier, nous vous demandons Monsieur le Préfet de libérer et de régulariser Toure Karamba.

Veuillez agréer Monsieur le Préfet, mes respectueuses salutations.


Au Préfect du Nord-Pas-de-Calais : Jean Michel BERARD
Tél : 03 20 30 52 02 // Fax O3 20 30 52 52

Mails :
PREFET:
prefecture.nord@nord.pref.gouv.fr

DIRECTEUR DE CABINET: marc.chappuis@nord.pref.gouv.fr

SECRETAIRE GENERAL salvador.perez@nord.pref.gouv.fr

 

Au Ministre de l’immigration

Fax ministère : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00 

Standard 01 77 72 61 00

Secrétaire général : secretariat.general@iminidco.gouv.fr

Secrétaire général : stephane.fratacci@iminidco.gouv.fr

fax :  01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00 

Ministre : eric.besson@iminidco.gouv.fr

A Matignon :

http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/premier_ministre/ecrire

Et là où se prennent les décisions  

A l'Elysée fax : 01 47 42 24 65

http://www.elysee.fr/ecrire/index.html

Maxime Tandonnet (conseiller immigration) maxime.tandonnet@elysee.fr

 

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 19:53

Le Ministère de la Régularisation Globale de Tous les Sans Papiers, soutenu par la Coordination nationale des sans papiers organise une manifestation nationale à Paris samedi 9 janvier à 13h.


Le CSP 59 organise un départ en bus pour participer à cette manifestation. Le départ est prévu samedi à 9h à partir de la Porte d'Arras.
13 places sont encore disponibles pour les soutiens. Le prix de la participation au bus est libre puisqu'il a été financé à 50% par les recettes provenant de la manifestation organisée à La Maison Folie de Wazemmes en octobre et à 50% par la vente des tickets de bus pour la manifestation prévue le 29 novembre et qui avait été annulée.
Si vous désirez participer à la manifestation et partir avec le bus vous pouvez réserver votre place auprès de Béatrice après 17h30 au numéro suivant : 0684330362

Ministère de la Régularisation Globale de Tous les Sans Papiers,

soutenu par la Coordination nationale des sans papiers.

 

Un seul leitmotiv :

REGULARISATION GLOBALE DE TOUS LES SANS PAPIERS !

 

Après l'annulation par le Conseil d'Etat de la Circulaire du 7 janvier 2008, le ministère de l'Immigration n'a pas pris trop de temps à nous imposer une nouvelle feuille de route. C'est ainsi que, le 24 novembre dernier, Besson publiait une énième circulaire à partir de laquelle les préfectures sont appelées à examiner les dossiers des sans papiers. Mais, problème : cette circulaire n'est qu'un réchauffé de la défunte ; donc elle ne répond pas aux attentes des collectifs de sans papiers.

Lors des rencontres du 10 octobre et du 20 novembre 2009 au ministère de l'Immigration, le cabinet de Besson s'est engagé à satisfaire les points suivants :

· Le retour et la régularisation de Djimé NDIAYE, expulsé au Mali après 21 ans de présence en France et un contrat de travail

· La régularisation des 186 sans papiers restant sur les 300 du Boulevard du Temple

· Le droit des Collectifs RECU dans les préfectures pour une DEFENSE ARGUMENTEE des dossiers

Le Ministère de la Régularisation Globale de Tous les Sans papiers (MRGTSP) a mis en garde le ministère de l'Immigration contre tout texte discriminatoire. Soutenu par la Coordination nationale des sans papiers (CNSP), il a transmis des propositions de régularisation des sans papiers. Et ils exigent la prise en compte de :

1- la situation dans les pays d'origine des déboutés du Droit d'asile

2- l'insertion, la solidarité, la citoyenneté et la durée de présence

3- la régularisation sur la base de la vie privée et familiale avec une carte de 10 ans

4- la régularisation sur la base du travail, ou la promesse d'embauche, ou le projet professionnel

5- les sans papiers victimes des licenciements

6- les malades, les étudiants, et les raisons humanitaires

7- la délivrance d'un « droit de circuler » aux sans papiers dont les dossiers sont en cours d'instruction.

Pour faire triompher cette plate-forme, le MRGTSP, soutenu par la CNSP, appelle à la mobilisation des sans papiers, des soutiens, des syndicats, des associations et des organisations politiques.

MANIFESTATION NATIONALE

Samedi 9 janvier 2010, à 13 heures

Départ: Rue Beaudelique, Paris 18e, Métro Simplon (ligne 4)

Destination : l'ÉLYSÉE !

Merci de faire circuler l'info !

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 12:20

SAMEDI 19 DECEMBRE 2009 18HEURES A 22H

SALLE DU GYMNASE A LILLE

 

A COTE DU THEATRE SEBASTOPOL

METRO REPUBLIQUE

sans papiers, familles, immigré(e)s, soutiens, militants sont invités à la

COMMISSION JURIDIQUE DU CSP59

d’information et de conseil sur... 

LA NOUVELLE CIRCULAIRE BESSON : COMMENT INTRODUIRE UNE DEMANDE ? QUI PEUT EN BENEFICIER? QUELS SONT LES CRITERES POUR ETRE REGULARISER?

AIDE ET SOUTIEN AU MONTAGE DES DOSSIERS

Soyons nombreux !

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 22:34

Déclaration de la CNSP
Ils ne reculent devant aucune ignominie, devant aucune barbarie, car c'est de la pure sauvagerie que d'envoyer des soldats faire la guerre dans un pays, puis de déporter vers cette guerre les réfugiés de celle ci.

Mais nous sommes dans le pays :

où récemment un Ministre a pu déclarer « quand il y en a un ça va, c'est quand il y en a beaucoup que ça pose problème »;

qui a voté une loi faisant l'apologie du « colonialisme positif », c'est à dire qui vante la violation de la souveraineté des autres peuples au nom d'une prétendue « œuvre civilisatrice d'un peuple supérie ur qui s'accapare d'autres peuples »;

où s'organise une traque puis une rafle dans la mal-nommée « jungle » dans laquelle sont contraints de se cacher, tels des animaux, les êtres humains fuyant les guerres en Afghanistan, en Irak, en Somalie, etc;

où pour devenir président, le candidat traite une partie de la population, celle qui vit dans les dites banlieues de « racaille »;

dans lequel un « Ministère de l'identité nationale » est hypocritement créé pour stigmatiser implicitement les citoyens et immigrés issus des anciennes colonies Françaises d'Afrique, d'Asie et d'Amérique;

où l'amalgame systématique est sciemment organisé entre antisémitisme et antisionisme pour couvrir tous les crimes de l'Etat colonial d'Israël;

dans lequel de 7 à 10% du PIB seraient produits par le travail dissimulé par les patrons négriers pour lesquels sont faites les lois racistes et les politiques de chasse à l'humain étranger afin qu'ils se terrent dans la clandestinité ainsi imposée;

dont le gouvernement organise la Françafrique, ce réseau de relations mafieuses au service des Multinationales comme AREVA, TOTAL FINA, le groupe BOLLORE, VIVENDI, etc.;

Pourquoi tant de cynisme, pourquoi tant d’acharnement raciste? Pour garder leur électorat raciste, minoritaire, mais indispensable pour une droite qui a perdu ses repères REPUBLICAINS pour se maintenir au pouvoir.

Toutefois le prix cher payé de la barbarie est certes la violence d'Etat dégradante contre des humains nés quelques part ailleurs, mais c'est aussi de la part de ce gouvernement bafouer toutes les valeurs construites par des générations de ce pays qui ont aussi fait la fierté de ce peuple : liberté, égalité, fraternité sont des devises qui ont été signées par le sang, la sueur et les larmes des populations qui se sont battues pour leur triomphe.

C'est tout cela que piétine ceux qui gouvernent en n'ayant comme horizon borné que les œillères des lunettes du FN.

C'est pourquoi l'autre France, celle qui garde la mémoire des luttes et conquêtes sociales et démocratiques se lève et se mobilise de plus en plus pour dire NON, mille fois NON et à leur côté les victimes de la gouvernance sauvage qui envoie vers la mort pour ne pas se salir les mains directement. HONTE AU CRIME FAIT AU NOM D'UN PEUPLE QUI MERITE DES DIRIGEANTS DIGNES DE SON HISTOIRE DE CONQUETES DEMOCRATIQUES. Partout en France il y a eu des rassemblements pour dire STOP A LA BARBARIE.

Le président SARKOZY doit arrêter ce projet funeste et barbare de la déportation vers des pays en guerre.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 20:47

Déclaration du CNSP

Imaginez qu’en 1940-45, De Gaulle à Londres et Thorez à Moscou, bref les Français fuyant l’invasion Nazie et la collaboration Vichyste soient expulsés, déportés en France occupée.

Imaginez en 1945-54, les Vietnamiens réfugiés en France soient expulsés, déportés en Indochine en pleine guerre coloniale perdue à Dien Bien Phû en 1954.

Imaginez entre 1954-1962, les travailleurs Algériens expulsés, déportés en pleine guerre d’Algérie. Signalons qu’à l’époque la barbarie s’était manifestée par le massacre des manifestants Algériens du 17 octobre 1961 à Paris.

Beaucoup s’indignent à juste titre, mais aussi beaucoup ne comprennent pas la hargne obsessionnelle du pouvoir UMP à vouloir coûte que coûte déporter les Afghans raflés dans la « jungle » de Calais à Kaboul en guerre.

L’explication est pourtant simple :

- M. SARKOZY pour gagner l’élection de 2007 à dépouiller Le Pen des 2 millions de voix qui lui ont permis d’être au second tour de la présidentielle de 2002.

- M. HORTEFEUX, puis M. BESSON sont chargés de « tout faire » pour garder cet électorat.

- Le coup d’envoi des régionales qui s’en viennent a donc été donné par la rafle de Calais et l’annonce de la déportation des Afghans via Bakou capitale de l’Azerbaïdjan à Kaboul.

- Gage est ainsi donné au ralliement de De Villiers à l’UMP qui espère par la sauvagerie garder l’électorat Lepéniste.

- Cette obsession électoraliste fait qu’il ne vient même pas à l’esprit de l’actuel pouvoir Français que sa politique de chasse à l’homme :

- met en danger encore plus grand la vie des soldats Français;

- parce que ces enfants Afghans déportés auront une telle haine qu’ils vont aller grossir les rangs des « résistants » Talibans;

- bafoue la signature de la REPUBLIQUE France QUI A RATIFIE LE DROIT D’ASILE;

- transforme le pays berceau des droits de l’Homme en Etat barbare qui déporte consciemment vers la mort des réfugiés, notamment des enfants;

- certaines rumeurs disent même que dans le plan de « fermeté » électoraliste de Sarkozy/Hortefeux/Besson des sommes allant jusqu’à 2000 euros seraient distribués pour obtenir des « candidats » Afghans raflés à Calais à l’expulsion vers l’Afghanistan;

- Si cette rumeur se vérifiait, ce serait la confirmation du cynisme, de la roublardise, du double discours auquel le pouvoir actuel nous a habitué, ce serait le début de la fin du minimum de respect des valeurs et principes qui ont fondé la République des citoyens en 1789/93.

Ce pouvoir est dangereux parce qu’il n’a pas d’autre politique que coller au FN, le singer et finalement détruire la REPUBLIQUE. Tous les candidat(e)s UMP aux régionales doivent être interpellés pour qu’ils, qu’elles choisissent clairement entre le camp de la République démocratique de 1789/93 et celle du racisme, de la xénophobie dont le symbole récent est le lapsus révélateur de Hortefeux : « quand il y a un, ça va, c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes ».  

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 14:43
Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans photos et vidéos
commenter cet article