Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 10:36

Dimanche 22 juillet, Kamel, lillois depuis 2007, de nationalité algérienne, fait du vélo avec sa fille Lyliane, 11 ans, rue de Lannoy. Des policiers en civil jaillissent d'une voiture pour l'interpeller. Ils l'emmènent à la PAF sans se préoccuper de Lyliane, apeurée et choquée, qui est confiée à un monsieur qui passait et semblait connaître Kamel.

Après une garde à vue, Kamel est mis en rétention au centre de Lesquin. Vendredi matin, les policiers l'embarquent pour l'aéroport de Roissy en vue de l'expulser. Dans l'avion d'Air France, des passagers sensibles à son histoire et à celle de sa famille venue à l'aéroport sans pouvoir le voir, se mobilisent. Choqués et indignés de la violence exercée envers Kamel, ils manifestent leur mécontentement et le commandant de bord fait débarquer Kamel.

Dans la nuit de vendredi à samedi, Kamel, qui a été ramené au centre de rétention de Lesquin, se plaint de douleurs à l'épaule consécutives à ce qui vient de se passer. Le service médical du centre lui donne un médicament pour soulager la douleur. Samedi, Kamel se réveille dans l'avion et ne se souvient de rien.

Aujourd'hui, Kamel est en Algérie, Lylian et sa maman à Lille. Les vacances de Lyliane ont changé, sa vie aussi. Elle est hospitalisée, traumatisée par l'expulsion de son père.

Pourtant, Lyliane est une enfant que la Convention Internationale des Droits de l'Enfant ratifiée par la France protège : elle a le droit de vivre avec ses parents (art 9) et ne doit pas en être séparée contre son gré! Comment maintenir des liens avec son père qui lui a été arraché?

Dans son intérêt supérieur, pour le respect des Droits de l'Enfant, nous exigeons du ministre de l'immigration le retour immédiat du père de Lyliane qu'il a fait expulsé de façon si brutale le 28 juillet.

SIGNER ICI

 

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 10:00

Dans une interview au Monde du 28 juin, le nouveau ministre de l'Intérieur Manuel Valls définit ses principes en matière de politique migratoire, notamment sa politique concernant les sans-papiers : «Les régularisations doivent se faire en s’appuyant sur des critères précis, objectifs, compréhensibles, à la fois par ceux qui sont dans cette situation, ceux qui pourraient venir sur notre sol national, et nos compatriotes. Ces critères sont les années de présence en France, la situation par rapport au travail, les attaches familiales, la scolarisation des enfants. Ils ont été interprétés de manière beaucoup trop restrictive et n’ont pas été appliqués de manière uniforme sur l’ensemble du territoire par le précédent gouvernement».

Le CSP59 demande donc que soit concrétisée sa demande de défense argumentée mensuelle des dossiers en préfecture du nord comme cela se faisait de puis 1996 et surtout depuis l’accord Delarue en 2004 jusqu’à ce que l’ex-président Sarkozy le discrimine en l’expulsant de la préfecture.

Le CSP59 attend toujours que le cabinet du Maire de Lille, saisi en tant que premier secrétaire du PS lui donne la réponse du Ministre de l’Intérieur sur sa demande.

Le CSP59 ne comprend pas que sa demande pourtant simple reste jusqu’ici sans réponse et que la discrimination dont il est victime par suite de la décision injustifiée, arbitraire, injuste du Préfet Canepa, ci-devant ex-directeur adjoint de cabinet de M. Sarkozy et de M. Guéant.

Le CSP59 ne peut comprendre que ce que M. Rafarin premier ministre a admis en 2004 soit difficile à faire respecter par le gouvernement de M.Ayrault/Valls.

Le CSP59 réitère sa demande que cesse l’apartheid préfectoral le visant et de pouvoir ainsi exercer son droit en tant que mouvement de la société civile de défendre tous les mois en préfecture les dossiers des sans papiers.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 18:52

Le mercredi 13 juin de 12h à 21h s’est tenu le concert de solidarité avec les sans papiers du Théâtre de l’Opprimé, de ALEE, ZEP, ON A SLAME SUR LA LUNE face à la préfecture qui refuse avec acharnement au CSP59 le droit à la défense argumentée des dossiers tous les mois. Ce concert a mobilisé près de 1000 participants.

Le lendemain 72 sans papiers ont occupé l’OFI pour demander la satisfaction de cette revendication légitime. Occupation qui a duré de 10h 30 à 16h le jeudi 14 juin et qui s’est terminée par une évacuation policière.

Les sans papiers se sont dirigés en manifestant vers la Mairie de Lille où une délégation a été reçue par le cabinet du Maire.

Le CSP59 a exposé au cabinet de Mme le premier Secrétaire du PS sa revendication : Droit à la défense argumentée des dossiers en préfecture sur la base de l’accord DELARUE.

Le cabinet s’est engagé à transmettre à Mme Aubry la demande du CSP59 en précisant que cela dépendait des résultats du second tour des législatives du 17 juin. Le CSP59 a rappelé à la délégation représentant la Mairie et le PS que sa campagne contre les thèses fasciste lepénistes et la honteuse et scandaleuse imitation de celles-ci par l’ex-président candidat Sarkozy et plusieurs candidats aux législatives de l’UMP a été notamment la double occupation du local de ce parti à Lille pour dire STOP à la criminalisation, HALTE à la fascisation de l’UMP.

Le cabinet du Maire premier secrétaire du PS a précisé qu’en cas de victoire du PS, le « changement » promis par le président Hollande sera appliqué : « le cas par cas par une politique et des lois différentes de ce qui a été menée par l’ex-président Sarkozy dans un esprit de justice et d’équilibre ». On s’est donc donné rendez vous après le 17 juin 2012.

Le CSP59 attend donc que ce « changement de philosophie de l’interprétation et de l’application de la loi et de la politique » lui soit appliqué par l’exercice reconnu du droit à la défense argumentée des dossiers des sans papiers en préfecture.

Dès la semaine du 18 juin au 22 juin, le CSP59 attend une réponse positive, REPUBLICAINE à sa demande pour que cesse la discrimination dont il est victime depuis juin 2007 ET SOIT REPAREE CETTE INJUSTICE INACCEPTABLE CONTRE LE CSP59.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 15:53

La Fin des amalgames, de l’hypocrisie, de l’immigration bouc émissaires….c’est MAINTENANT !

Depuis 1996, les sans papiers s’organisent au sein du CSP59, faisant de la visibilité collective et du refus de la clandestinité l’arme de leur lutte pour la REGULARISATION !

Depuis 1996, le CSP 59 a été l’initiateur du dialogue et de la défense argumentée des dossiers de sans papiers avec les autorités préfectorales du Nord.

En 2004, M. DELARUE sous l’autorité  du gouvernement RAFFARIN signait avec le CSP59 et ses partenaires le cadre juste, pragmatique et humain permettant un examen attentif et respectueux des droits des personnes sans papiers !

Depuis 2007, unilatéralement, le préfet CANEPA instigateur de la grève de la faim de juin 2007 à août 2007, mettait fin à ces accords et excluait le CSP59 des rencontres mensuelles se voulant ainsi le fossoyeur annoncé du CSP59, mouvement pacifique faisant de la solidarité, du vivre ensemble  et de l’égalité les clefs de voûte de son action militante et citoyenne.

Le courage, la détermination et la justesse du combat des Sans Papiers ont eu raison de l’acharnement et de l’arbitraire préfectoral, et le CSP59 poursuit dignement sa lutte  pour la régularisation des Sans papiers !

Malgré, l’arbitraire des décisions, l’hypocrisie de la CODRESE (lieu d’enregistrement des procédures d’éloignement), les expulsions, les SANS PAPIERS restent convaincus que seule la lutte paie !

Ils et elles refusent la clandestinité imposée, armée de réserve d’une main d’œuvre corvéable et de toutes les exploitations négrières.

Le CSP59 réitère ses revendications :

Le droit à la défense argumentée des dossiers des sans papiers

L’arrêt des expulsions

L’abrogation des lois racistes et xénophobes

Une politique d’immigration juste et respectueuse des droits des personnes

 

Au programme :

-Stands associatifs du CSP59 - MRAP - LDH - AFPS - Génération Palestine - APU - Librairie CHB - France Cuba - Collectif Chômeurs Précaires - La Brique

-Animations (Slam, Théâtre - TOP Théâtre-, Chants…)

-Manifestation hebdomadaire du CSP59

-Concerts (ALEE – ZEP)

-Boissons et petite restauration sur place

SOYONS NOMBREUX MERCREDI 13 juin (Place de la République à Lille)

POUR QUE CESSE L'ARBITRAIRE PRÉFECTORAL !!!

SEULE LA LUTTE PAIE !!!

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 22:51

ET NOUVEAU RENDEZ VOUS DONNE PAR LE PREFET AU CSP: LES SANS PAPIERS ESPERENT QUE CETTE FOIS CI ILS POURRONT OBTENIR LE DROIT DE REPONSE ARGUMENTE DE LEUR DOSSIER PAR LEUR REPRESENTANT LEGITIME...

 

« Est-ce que cette fois encore la préfecture va se moquer de nous »? « Est-ce un nouveau rendez vous dilatoire »? « Le préfet se rend t-il compte que ce sont des vies humaines qui lui demandent de pouvoir défendre leur droit à vivre dans la légalité et dans la dignité par le travail légal »? 

Telles sont les questions qui ont agité l’Assemblée Générale des sans papiers occupants de la DDTE animée à la demande du préfet par le porte parole du CSP59.

Après un débat où se mêlaient ras le bol du « jeu de la préfecture avec nos vies », « donner une possibilité au préfet de satisfaire la revendication de la défense mensuelle argumentée des dossiers et « aucune confiance à la parole du préfet qui s’amuse de nous », les sans papiers à une courte majorité ont décidé de suspendre ce mercredi 30 mai leur occupation de la DDTE qui a duré de 10H 15 à 19H. Cette décision a été suivie d’une ovation de remerciements à la solidarité des salariés employés de la DDTE dont les syndicats ont exprimé leur soutien solidaire aux sans papiers.

Le préfet s’est engagé de recevoir le CSP59 la semaine du lundi 4 juin au vendredi 8 juin. Nous attendons donc que la parole préfectorale soit respectée et surtout que nos revendications soient prises en compte :

- Droit à la défense argumentée tous les mois des dossiers par le CSP59

- Sur la base de l’accord Delarue (accord obtenu en 2004 sous le gouvernement RAFARIN qui permettait à chaque sans papiers de ‘construire son dossier’ dans le cadre d’un Etat de droit)

- Libération de Challal Sofiane qui a été arrêté en venant rejoindre ses camarades occupants.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 16:14

DIMANCHE 3 JUIN LES SANS PAPIERS MANIFESTENT A HENIN BEAUMONT

Départ du bus plus co-voiturage à 13h Place Deygetter à Fives

 

NON AU FASCISME LEPENISTE

LE RACISME EST UN DELIT

LES SANS PAPIERS NE SONT PAS DES CLANDESTINS

LES SANS PAPIERS SONT DES TRAVAILLEURS

A TRAVAIL EGAL UNE LEGALITE EGALE ET DES DROITS EGAUX

NOUS SOMMES AUSSI LA FRANCE

NON A LA DIVISION ET A LA DISCRINATION RACIALE

REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS

Parce que cela coûte le CSP59 demande une contribution solidaire aux associations, syndicats, partis et à chaque soutien selon ses possibilités !

 

 

CONCERT MANIFESTATION ANTIRACISTE ET ANTIFASCISTE DU MERCREDI 13 JUIN 2012
Parvis des droits de l’Homme-Place de la République à Lille de 14h à 22h

Journée de Mobilisation & de solidarité avec les Sans Papiers !

LA REGUALRISATION… C’EST MAINTENANT

Au programme :

- Stands associatifs
- Animations (Salm, Chants Sans Papiers, top théâtre)
- Manifestation hebdomadaire du CSP59
- Concerts (ALEE – ZEP)
- Boissons et petite restauration sur place

Organisée par le CSP59 et IDM

La Fin des amalgames, de l’hypocrisie, de l’immigration bouc émissaires….c’est MAINTENANT !

Depuis 1996, les sans papiers s’organisent au sein du CSP59, faisant de la visibilité collective et du refus de la clandestinité l’arme de leur lutte pour la REGULARISATION !
Depuis 1996, le CSP 59 a été l’initiateur du dialogue et de la défense argumentée des dossiers de sans papiers avec les autorités préfectorales du Nord.

En 2004, M. DELARUE sous l’autorité  du gouvernement RAFFARIN signait avec le CSP59 et ses partenaires le cadre juste, pragmatique et humain permettant un examen attentif et respectueux des droits des personnes sans papiers !
Depuis 2007, unilatéralement, le préfet CANEPA instigateur de la grève de la faim de juin 2007 à août 2007, mettait fin à ces accords et excluait le CSP59 des rencontres mensuelles se voulant ainsi le fossoyeur annoncé du CSP59, mouvement pacifique faisant de la solidarité, du vivre ensemble  et de l’égalité les clefs de voûte de son action militante et citoyenne.
Le courage, la détermination et la justesse du combat des Sans Papiers ont eu raison de l’acharnement et de l’arbitraire préfectoral, et le CSP59 poursuit dignement sa lutte  pour la régularisation des Sans papiers !
Malgré, l’arbitraire des décisions, l’hypocrisie de la CODRESE (lieu d’enregistrement des procédures d’éloignement), les expulsions, les SANS PAPIERS restent convaincus que seule la lutte paie !
Ils et elles refusent la clandestinité imposée, armée de réserve d’une main d’œuvre corvéable et de toutes les exploitations négrières.
Le CSP59 réitère ses revendications :
- le droits à la défense argumentée des dossiers des sans papiers
- l’arrêt des expulsions
- l’abrogation des lois racistes et xénophobes
- une politique d’immigration juste et respectueuse des droits des personnes

Restons mobilisé-e-s et soyons nombreu-se-s

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 23:02

Suite à la libération des 6 sans papiers occupants du local de l'UMP et à la promesse aux élus de la République du préfet de recevoir le CSP59, les sans papiers en Assemblée Générale avaient le 2 avril annoncé la suspension des occupations.

Mais force est de constater qu'à ce jour la préfecture du nord s'est enfermée dans un silence coupable qui pose la grave question: QUE VAUT LA PAROLE DE L'ETAT?!

Pendant ce temps les contrôles d'identité se sont multipliées dans les métros, surtout à Fives qui donne sur le local du CSP59, contrôles aux faciès qui associent agents de Transpole et police en tenue et en civil, des arrestations en transformant les tribunaux – TA, TGI – en souricière pour sans papiers.

Le CSP59 annonce que les occupations sont à nouveau à l'ordre du jour et demande que l'Etat, le Préfet respecte la parole donnée et reçoive en audience une délégation.

RENDEZ VOUS PROJECTION SUR LA LUTTE DES SANS PAPIERS

VENDREDI 20 AVRIL A LA MEP, 1 PLACE GEORGE LYON A 18H

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 10:16

Kamel et Ameur ont été libérés et sont en assignation à résidence.

Nacer, Sow, Amar et Mohamed sont maintenus en rétention à Lesquin.

Le CSP59 appelle à poursuivre la mobilisation pour la libération de nos 4 camarades maintenus en rétention et donne rendez vous ce vendredi 6 avril à 12H30 au local du CSP59 rue Bernos à Fives pour organiser un co-voiturage pour la cour d'appel de Douai ( les quatres maintenus en rétention ont fait appel). Ce soir nous ne savons pas quand aura lieu l'audience. Si elle a lieu ce vendredi nous nous y rendrons suite à ce rendez vous, si elle a lieu samedi nous préparerons l'organisation du co-voiturage.

Le CSP59 appelle à la mobilisation générale  pour la

MARCHE VERS LE CENTRE DE RETENTION DE LESQUIN.

SAMEDI 7 AVRIL-14H00

Nous joignons le parcours ci-dessous pour celles et ceux qui souhaitent nous rejoindre en cours de parcours.

Le CSP59 donne rendez-vous dimanche 8/04 à 11H au marché de Wazemmes.

Parcours de la marche de samedi 7/04 vers le centre de rétention de Lesquin :

Place de la République, rue d'Inkerman, rue Solférino, rue de Douai, rue Armand Carrel, rue du Faubourg de Douai, avenue Jean Jaurès, avenue du Général Leclerc, D 655, D 445

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 12:28

La police du Préfet empêche les soutiens, le public et notamment les familles des sans papiers maintenus en rétention et convoqués devant le Tribunal Administratif d'assister à l'audience en bloquant l'accès au tribunal.

L'audience a été suspendue pour permettre aux familles d'y assister, ce que la police du Préfet a empêché et empêche encore à cette heure.

Les familles, les sans papiers et leurs soutiens rassemblés pacifiquement devant le tribunal ont été violemment chargés et repoussés au croisement des rue Jacquemars Giélé et Boileux.

6 personnes blessées par la police du Préfet sont en cours d'hospitalisation. 

Le CSP59 demande aux élu-e-s, aux organisations associatives, syndicales et politiques, aux individu-e-s de dénoncer cette privation du droit à la défense et du droit à un jugement public.

Le CSP 59 invite l'ensemble des soutiens ainsi que la presse à se rendre devant le tribunal administratif rue Jacquemars Giélée.

12H15: à l'instant les sans papiers et soutiens à l'extérieur repoussés sont encerclés par un cordon policier

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 13:48

Le racisme contre l’islam, seconde religion de France, s’exprime à travers les provocations fascistes de « marche ou rassemblement du cochon et du non halal ». A Lille les fascistes qui identifient la France au cochon appellent à une « fête du cochon » le 8 octobre prochain. 

Partie prenante du mouvement démocratique anti-raciste et antifasciste, le CSP59 s’associe à l’appel à une manifestation antifasciste d’ampleur pour réaffirmer avec force que la France laïque est devenue multicolore, multiculturelle, multireligieuse, etc.

Aux sans papiers qui ont été jusqu’ici les principaux bouc-émissaires des désastres sociaux des politiques libérales et du système économique en faillite s’ajoutent maintenant l’immigration légale, les « Français Arabes, Berbères ou Noirs » et les musulmans.

Pour tromper les travailleurs et le peuple sur les responsables de la crise, de la dette et des déficits sont désignés d’autres travailleurs de la France de la diversité.

La nébuleuse hystérique violente qui essaime dans le sillage du parti fasciste le FN fait du « cochon » l’emblème de son national-racisme anti-Islam, anti-immigré, anti-français non européen.

Rappelons ici le symbole brandi par la marche de l’égalité dans les années 80 : « pour la mobylette France, il faut du mélange pour qu’elle avance ».

Rappelons que toute l’histoire de France est marquée par l’opposition ouverte ou implicite, selon les rapports de forces du moment, entre la France colonialiste et la France anti-colonialiste, la France raciste chauvine et la France anti-raciste, la France patronale et la France ouvrière, la France de la trahison nationale et la France de la résistance. De tous ces combats sociaux et démocratiques qui ont fait les progrès réalisés dans ce pays, les immigré(e)s, les Français(e)s non européens y ont pris toute leur place. Bien entendu ces « fétards du cochon » dans leur ingratitude anti-patriotique absolue l’ignorent tout simplement.

Par son peuplement depuis surtout 1945, la France laïque est devenue multicolore, multiculturelle, multireligieuse et cela est le cauchemar des racistes, des chauvins, des ethnicistes, des fascistes qui veulent faire rebrousser chemin à la roue de l’histoire qui progresse.

Soyons nombreux pour dire NON à l’ethnicisation de la France, à la guerre des religions, à la division raciste des travailleurs et pour dire il est temps de régulariser les sans papiers !  

A L’ARRIVEE DE LA MARCHE LE CSP59

OFFRIRA LA SOUPE DE LA FRANCE MULTICOLORE


TRACT à télécharger (au format A5 recto-verso)

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article