Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 19:32

SAMEDI 17 OCTOBRE 2009, SALLE DU GYMNASE A 16H!

Métro République, Place Sébastopol, Rue des Postes

Conférence – débat animée par Alger Républicain, 1er journal progressiste algérien, Suivie du film « les frères des frères » et un hommage à JEANSON « porteur de valise » décédé récemment...

  

Le 17 octobre 1961 des milliers de travailleurs immigré(e)s Algériens manifestaient pacifiquement pour dire non à la guerre coloniale française en Algérie. L’Etat français avait décidé un couvre feu interdisant toute manifestation contre cette guerre qui a causé 1 million 500 milles morts algériens. Ils étaient des milliers, des dizaines de milliers, hommes, femmes, enfants, en famille à marcher dans les rues de Paris sans se douter de la barbarie qui allaient s’abattre sur eux. La répression sauvage et macabre abattu par la Préfecture dirigée par le Préfet Papon, ce vichyste collabo des occupants nazis, montrait que l’origine, la couleur de la peau, le faciès, la religion, le statut « d’étranger » demeurent aux yeux de certains gouvernants les critères racistes pour diviser le monde du travail. Ce pogrom raciste d’Etat reste une des tâches les plus sombres de l’histoire de France. « La seine était rouge du sang » des manifestants Algériens disent certains écrits, mais jusqu’ici l’Etat français refuse de dire exactement combien « d’immigré(e)s » ont été assassinés.

Si hier les travailleurs immigré(e)s étaient discriminés pour les intérêts coloniaux des patrons français, aujourd’hui des jeunes meurent entre les mains de policiers, des cimetières musulmans sont profanés, aujourd’hui c’est la chasse à l’étranger travailleur sans papiers pour le maintenir dans les griffes de l’esclavage moderne du travail clandestin organisé par les patrons fraudeurs du fisc, aujourd’hui c’est l’instrumentalisation électoraliste raciste du thème de l’immigration, des sans papiers désignés comme bouc-émissaires de « l’insécurité, de la toxicomanie, de la délinquance », aujourd’hui c’est la politique des quotas et chiffres d’expulsion, c’est l’origine, la culture africaine, asiatique et sud-américaine, la religion musulmane, la couleur de la peau, le faciès des immigrants qui sont identifiés comme des « menaces pour l’identité nationale française » dans un processus de « communautarisation » à peine voilée de la société en crise dont le symbole honteux est la création du « ministère de l’identité nationale ». Hortefeux a tout simplement fait un lapsus révélateur : « quand il y a un, pas de problème, c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes ». Besson vient de lancer la campagne électorale des régionales en raflant les réfugiés afghans et Irakiens de Calais chassés de chez eux par la guerre.  

Les mouvements sociaux, les structures auto-organisées de l’immigration sont marginalisées, exclues et persécutées parce qu’il n’est pas concevable pour le pouvoir d’Etat raciste que l’immigration soit reconnue dans ses droits citoyens, dans son droit de constituer un contre pouvoir reconnu dans une démocratie qui se respecte. La répression contre et l’exclusion du CSP59 illustre parfaitement depuis le 15 juin 2007 ce constat objectif.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 16:11

Depuis quelques minutes des centaines de CRS expulsent les sans papiers de "jungle" de Calais.

La très grande majorité d'entre eux ne sont pas expulsables.

Ces hommes, ces femmes, ces mineurs, ont dut quitter leurs pays en guerre.

Aucun état européens ne veut leur offrir l'asile politique, asile dont ils et elles ont droit en toute logique.

Ainsi l'état français, les états européens, en feront des "ni-ni", c'est à dire ni expulsables, ni régularisables!

Les expulser de ce lieu c'est les remettre dans l'ombre, comme des milliers de sans papiers en France. Dans l'ombre à la merci des patrons négriers et des marchands de sommeil!

Les expulser de "la jungle" de Calais, c'est les expulser d'un lieu où ils ont pu se "réfugier"!

Les expulser de ce lieu ne changera rien, sinon les disperser!

Cette opération politico médiatique ne sert qu'à flatter l'opinion xénophobe de ce pays, pays berceau des Droits de l'Homme!!

 

Le CSP59 appelle à un rassemblement ce soir, mardi, à 19h, place de la République, parvis des Droits de l'Homme, à Lille, et appelle à se rassembler partout où cela est possible.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 23:17
La manifestation des sans-papiers partira ce mercredi 12 impérativement à 18H. Une marche aura lieu de la Place de la République jusqu'au Consulat d'Algérie afin de protester contre la délivrance du laisser-passer qui permet l'expulsion de Lotfi Ben Zemouri.
Lofti Ben Zemouri, un des 23 marcheurs, a été arrêté le 29 juillet alors qu'il se rendait à la manifestation des sans-papiers. Jugé au TGI de Lille puis par la Cour d'appel de Douai le samedi 1er août , il a été placé en rétention pour une durée de 15 jours.
Actuellement Il est donc au Centre de Rétention  et risque  à tous moments d' être expulsé.
Le Comité des Sans-papiers appelle tous les soutiens à venir nombreux à cette manifestion pour protester contre l'attitude du Consulat d'Algérie et l'arrestation de Lofti Ben Zemouri.

Rendez-vous à 18h Place de la République

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 23:41

GHEMRI BOUALEM a été arrêté le jeudi 16 juillet à 15 h à Wazemmes et conduit à la Paf. Après 24heures de gare à vue, il est arrivé au Centre de Rétention Administratif de Lesquin ce vendredi 17 juillet 2009 à 16h. Il passe au Tribunal de Grande Instance rue du Peuple Belge le dimanche 19 juillet à 9h.

GHEMRI BOUALEM fait partie des vaillants Ch’tis marcheurs qui ont proposé leurs compétences et leurs savoir-faire aux sinistrés de NEUF-MESNIL victimes de la tempête du 3 août 2008, qui avait littéralement détruit 130 maisons dans cette commune. Le 8 juin 2009, GHEMRI BOUALEM, les Ch’tis marcheurs et leurs soutiens ont été reçus par Monsieur DANIEL LEFERME le Maire de Neuf-Mesnil entouré de tous les membres du conseil municipal, en mairie. Etaient également présents les sinistrés de la tornade qui ont partagé un moment de convivialité avec les marcheurs. Avant de reprendre leur marche de solidarité, les marcheurs avaient remis au CCAS de Neuf-Mesnil un chèque de 1000€ collectés en octobre 2008.  

Les marcheurs Sans-papiers ont pu se rendre compte par eux-mêmes de l’angoisse, des soucis et des difficultés que connaissent les sinistrés. Après la tornade, dont les indemnisations arrivent à compte goutte, les habitants de Neuf-Mesnil ont également été cruellement frappé par des mesures de licenciement qui ont entraîné la suppression des centaines de postes chez Renault MCA, une des plus grandes entreprises de la Sambre d’assemblage des pièces de la Kangoo, aggravant au passage le taux de chômage qui, à 30%, bat déjà les records dans la Région. La démarche des Ch’tis Sans-papiers, et donc celle de GHEMRI BOUALEM, est de ce point vue salutaire, car elle permet de rendre visible la situation extrêmement précaire des sinistrés et de dénoncer l’attitude des pouvoirs de tutelle, prompts à démanteler les acquis des travailleurs et à masquer les résultats néfastes de leur politique, vis-à-vis en l’occurrence des habitants de Neuf-Mesnil. 

Il ne s’agit nullement d’un acte de charité, mais de solidarité concrète, pour combattre, en cette période crise capitaliste, l’individualisme poussé à l’extrême, néfaste aux travailleurs, victimes de ce système injuste. Quand des sans-papiers sauvent un enfant français autiste de la noyade, quand ils deviennent champions sportifs, musiciens reconnus, porteurs de projets socioculturels de « lutte contre la délinquance » de jeunes français, ils reçoivent l’appui de leurs patrons, etc., ces sans-papiers là sont régularisés. L’Etat français demande aux sans-papiers de « prouver leur intégration » par cette approche utilitariste fondée sur la méritocratie. Quelle meilleure « preuve d’intégration » que cette action collective de solidarité à laquelle GHEMRI BOUALEM a participé, preuve s’il en est de la capacité collective à agir  pour apporter aide et solidarité à nos voisins, à nos cohabitants, à nos concitoyens.     

Les marcheurs sans-papiers, leurs soutiens, les organisations et les élus républicains qui les ont accueilli lors de leur marche de solidarité, ont cru comprendre qu’en acceptant de recevoir leur délégation, Monsieur le Préfet était sensible à leur démarche.  

Monsieur le Préfet doit appliquer le principe et droit républicain d’égalité de traitement pour GHEMRI BOUALEM qui doit être libéré et régularisé. GHEMRI BOUALEM doit bénéficier du même traitement que les ERYTREENS venus de Malte ou les travailleurs sans-papiers du boulevard du Temple.  

Le CSP59 appelle à une mobilisation de tous, citoyens, associations, partis politiques, élus et tous ceux qui ont accueilli les marcheurs à se rendre massivement au TGI, rue du Peuple Belge, Vieux Lille ce dimanche 19 juillet à 9h00. 


TOUS AU TGI RUE DU PEUPLE BELGE CE DIMANCHE 19 JUILLET A 9H00 !

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 09:28

Les 25 marcheurs ont été bloqués devant la Mairie de Lens par la police, blocage qui a été levé suite à l’intervention de 2 élus de cette Mairie.

Les marcheurs se rendaient à Grenay où ils ont été reçus par le Maire PCF qui est allé à leur rencontre dès qu’il a appris le blocage policier.

Le Maire, M. Champerey, a marché avec les sans papiers jusque  sa ville. Ayant été sollicité au dernier moment suite au désistement de la Mairie de Lens, l’on ne peut que se féliciter de la très grande sensibilité politique du Maire de Grenay à la cause des travailleurs sans papiers qui refusent la clandestinité que leur impose l’Etat.

Le Maire PCF de Méricourt est aussi sollicité à la dernière minute devant un autre désistement. Non seulement M. Bernard Baude reçoit les marcheurs, les héberge en leur fournissant le repas, mais il invite les sans papiers à intervenir à la fin de la séance du Conseil Municipal ce soir et à animer un débat demain dans sa ville. Ce que le CSP59 va s’honorer à faire en signe de grande gratitude, car l’adhésion sans faille à une cause est compatible avec les remerciements, signe de correction.

Auparavant les marcheurs avaient été reçus à Neuf-Mesnil, 1305 habitants où la tempête a touché 130 familles dont 20 de catégorie 4 et qui vivent encore dans les mobiles homes pour lesquels 1000 euros ont été remis au CCAS par les marcheurs, à Quiévrechain, Escaudain, Valenciennes, Aniche, Sin le Noble, Douai.

La marche sera ce jeudi 18 juin vers 17h à Carvin.

Elle prendra le chemin de Seclin le vendredi 19 juin dès 8h du matin pour se rendre à l’entreprise Bénédicta, puis Michelin pour marquer la solidarité des sans papiers solidaires des sinistrés de Neuf Mesnil aux travailleurs en grève de ces deux entreprises où des licenciements sont annoncés.

Les marcheurs iront devant la Maire de Seclin, puis à l’UL CGT pour un petit déjeuner avant de se rendre à Ronchin où ils sont accueillis par la Mairie qui met à leur disposition la salle de sport et le repas.

La solidarité des sans papiers aux sinistrés est non seulement reconnue par les Mairies, mais celle ci renvoient l’ascenseur de la solidarité aux marcheurs sans papiers, ce qui est un début de reconnaissance par la République que : La solidarité, c’est l’intégration, l’intégration, c’est les papiers.

Programme du samedi 20 juin, jour d’arrivée de la marche à Lille :

- 14h : Départ de la marche du centre de Rétention de Lesquin, rendez vous est donné à tous à 13h30 à la Mairie de Ronchin pour un co-voiturage à Lesquin ;

- 16h 30 : Le CSP59 demande un accueil à la Mairie de Lille ;

- 17h : Manifestation dans Lille avec les sans papiers.

- Le CSP59 et ses partenaires LDH, Mrap, Cimade ont adressé une lettre de demande d’audience au Préfet de Région, M. Jean-Michel BERARD et attendent une réponse.

- Plusieurs Maires ou leurs représentants seront parmi nous à l’étape de la Mairie de Lille vers 16h30 ou pour ceux ou celles qui le peuvent dès 14h au départ du Centre de Rétention de Lesquin. Utilisez tous les moyens pour informer et soyons nombreux à la marche de Lesquin à Lille..

Le CSP59 remercie toutes les Mairies, tous les syndicats, notamment la FSU, la CGT Métallurgie, les associations, les militants et les citoyens qui ont permis que cette marche de solidarité se mette en marche jusqu’ici. Certains ont suppléé avec brio au déficit de d’autres, malgré les sollicitations de dernière minute auxquelles le CSP59 a été contraint.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 09:25

Les 25 ont été bloqués devant la Mairie de Lens par la police, blocage qui a été levé suite à l’intervention de 2 élus de cette Mairie.

Les marcheurs se rendaient à Grenay où ils ont été reçus par le Maire PCF qui est allé à leur rencontre dès qu’il a appris le blocage policier.

Le Maire, M.Champerey, a marché avec les sans papiers jusque de sa ville. Ayant été sollicité au dernier moment suite au désistement de la Mairie de Lens, l’on ne peut que se féliciter de la très grande sensibilité politique du Maire de Grenay à la cause des travailleurs sans papiers qui refusent la clandestinité que leur imposée l’Etat.

Le Maire PCF de Méricourt est aussi sollicité à la dernière minute devant un autre désistement. Non seulement M. Bernard Baude reçoit les marcheurs, les héberge en leur fournissant le repas, mais il invite les sans papiers à intervenir à la fin de la séance du Conseil Municipal ce soir et à animer un débat demain dans sa ville. Ce que le CSP59 va s’honorer à faire en signe de grande gratitude, car l’adhésion sans faille à une cause est compatible avec les remerciements, signe de correction.

La marche sera ce jeudi 18 juin vers 17h à Carvin.

Elle prendra le chemin de Seclin le vendredi 19 juin dès 8h du matin pour se rendre à l’entreprise Bénédicta, puis Michelin pour marquer la solidarité des sans papiers solidaires des sinistrés de Neuf Mesnil aux travailleurs en grève de ces deux entreprises où des licenciements sont annoncés.

Les marcheurs iront devant la Maire de Seclin, puis à l’UL CGT.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 12:07
Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 17:28

A la demande du maire de Neuf-Mesnil et en raison des élections européennes, la marche des Sans Papiers du CSP59 en solidarité avec les sinistrés du sud du département, est différée au dimanche 7 juin à 16 heures.

Départ en covoiturage le dimanche 7 juin à 14 heures 30, place de la République / Parvis des Droits de l’Homme à Lille.

Venez nombreux !

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 21:20

Du lundi 1 juin au samedi 13 juin de Neuf-Mesnil à Lille


Lettre du CSP59 aux Associations, Syndicats, Organisations Politiques, Militants, Elus et Citoyens:

 

Camarades, Cher(e)s ami(e)s,

 

Vous aviez pour nombre d’entre vous accueilli la marche des Ch’tis sans papiers du CSP59 du 19 avril au 10 mai 2008. Celle ci a permis d’obtenir quelques régularisations dont le Médiateur de la République nous a fait part dans un courrier récent.

En décembre 2008 les sans papiers avaient organisé une soirée repas de solidarité avec les sinistrés victimes de la tornade qui a causé de gros dégâts dans le sud de notre département du nord. Celle ci a permis de collecter 1000 euros pour nos sinistrés.

Le 1er juin les sans papiers du CSP59 remettront au CCAS de Neuf Mesnil les 1000 euros et déclencheront une nouvelle marche du sud de notre département à Lille.

Les étapes prévues pour l’instant sont les suivantes.

Par la présente le CSP59 demande aux associations, aux syndicats, organisations politiques, militants, élus et citoyens des étapes mentionnées ci-dessous de nous faire part de leur disponibilité et engagement à accueillir les marcheurs en nous précisant la logistique mobilisée à cet effet.

Considérant les délais courts, nous nous en excusons d’avance, recevez notre conviction que l’importance et la valeur humaine, sociale et citoyenne de la nouvelle marche motivera notre mobilisation commune pour faire de cette action un franc succès.

Pour l’arrivée de la marche à Lille, il est demandé à tous d’appuyer la demande commune du CSP59, du Mrap, de la LDH d’une audience pour la remise de plus de 10.000 signatures de pétitions pour la régularisation des marcheurs.


Mercredi 10 juin

Départ Courrières ou Oignies pour une arrivée à Lens (7/8km)

Jeudi 11 juin

Départ Lens pour une arrivée à Carvin (12km)

Vendredi 12 juin

Départ Carvin pour une arrivée à Seclin (10km)

Samedi 13 juin

Départ Seclin passage au CRA de Lesquin et arrivée à Lille (17km)

 

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 18:48

Vendredi 8 mai, Porte des Postes (Lille) à 10 heures...

Hommage aux « tirailleurs » sans papiers morts pour libérer la France de la collaboration pétainiste et de l’occupant nazi ! Soyons nombreux !


Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article