Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 20:13

Dimanche 27 avril 2008

ARRAS – BAPAUME - ARRAS  

Ce dimanche matin les marcheurs sans papier ont quitté Arras en voiture pour être déposés quelques kilomètres avant Bapaume. Ils ont donc rejoint cette ville en manifestant et aux sons de leurs slogans de revendication. Sur place ils ont été accueillis par le conseiller général PS et maire de Beaulencourt, Jean Jacques Cottel, ainsi que par Marie Paule Sauvage de la Confédération Paysanne et des camarades de la CGT.

Ils ont ensuite rejoint une salle où été organisé un débat suivi d’un repas. A la fin de ce dernier les marcheurs et les soutiens ont passé un moment très agréable de discussion, d’amusement et de danse. Cette petite fête était organisée par un couple de soutien Sylvie et Vincent Leleu, c’est grâce à eux que ces échanges ont pu avoir lieu.

Vers 16h ils ont repris la direction d’Arras en bus pour loger dans les mêmes lieux que la veille, soirée marqué par des temps calmes et un peu de repos.

        

Lundi 28 avril 2008

ARRAS – BAPAUME – DURY/AMIENS

Aujourd’hui les courageux marcheurs ch’tis sans papiers ont poursuivi leur périple en marchant pour leur dixième journée. Ils ont quitté Arras en bus pour être déposé à Bapaume ville départ de l’étape.

Ils ont rejoint la ville d’Albert, où le collectif de soutien à la marche composé de RESF, SUD Education, la CGT MEAULTE, l’UL CGT d’ALBERT, la FSU, l’Union des Africains, le Collectif des sans papiers d’Amiens a organisé leur accueil.

Sur place ils ont été reçus à la MAISON DU PEUPLE par des camarades de la CGT (UL et Méaulte-Airbus), Gisèle Vaillant (CPH), Dominique Monchy (UL CGT), par Alain Vaillant (LDH et CGT), et par Marcel Dekervel (RESF et Sud-Education). Ces soutiens les ont accueillis en leur offrant une collation. Ce fut surtout un moment de discussion, de prise de parole sur la situation des marcheurs mais aussi des sans papiers en général.

Ils ont par la suite rejoint la ville de Dury (proche d’Amiens) grâce aux soutiens motorisés qui les ont transportés. A Dury, les ch’tis sans papiers ont été reçus par Marcel Dekervel et Catherine Tettiravou du Collectif Amiénois des sans papiers et de RESF. Ils ont comme à leur habitude partagé des prises de parole sur leurs motivations Ils ont été logés dans le Château de Dury (château utilisé habituellement comme centre de loisirs et d’accueil) où ils ont dîné d’un repas chaud.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 19:21

Jour d’arrivée des Ch’tis Sans papiers


La Marche Lille Paris des Sans Papiers arrivera le Samedi 10 Mai, jour de la commémoration de l'abolition de l'esclavage. Une Manifestation aura lieu à Paris.
Un premier bus est déjà financé grâce à la participation aux frais par l'acquisition de bons de soutien par les Sans Papiers, notamment auprès des soutiens présents aux rassemblements du Mercredi soir.

Ce bus est complet et 35 places sont réservées dedans pour le retour des Marcheurs.
Un deuxième Bus est indispensable pour pouvoir amener à Paris d'autres manifestants qui souhaitent être présents auprès des marcheurs pour la dernière étape et participer à la manifestation parisienne où il est important que les militants de notre région soient représentés.
Un bus coûte 950 €.

C'est pourquoi nous faisons appel à votre solidarité pour financer ce bus.
- Versement à adresser à l'ordre de l'IDM (Immigration et Droits des Migrants)

- Des bons de souscriptions seront distribués lors de la manifestation du 1er mai.

Le CSP59 vous exprime ses remerciements infinis pour votre solidarité indispensable qui fait honneur au pays berceau historiquement des Droits de l'Homme.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 23:23

à l’arrivée des ch’tis sans papiers marcheurs, dédiée à feu Aimé Césaire, de tous les antillais, de tous les syndicats, de tous les sans papiers!

Le samedi 10 mai 2008 les ch’tis sans papiers partis de Lille le 19 avril à pieds arrivent à Paris.

Le CSP59 demande à tous les collectifs de sans papiers, à toutes les associations, à tous les syndicats, à l’UCIJ, au RESF qu’à l’arrivée de la marche à Paris que les manifestations prévues à cette occasion fusionnent en une seule, unique et unitaire manifestation nationale.

Cette demande s’adresse aussi aux associations et mouvements antillais, africains et antiracistes qui appellent à manifester le 10 mai, journée dédiée à la commémoration de la traite et l’esclavage des noirs, crime contre l’humanité. 

Le CSP59 et les 35 Ch’tis marcheurs demandent seulement que cette manifestation unique et unitaire mette en tête de cortège les Ch’tis sans papiers marcheurs et les sans papiers de la restauration en grève avec occupation de leurs restaurants en région parisienne.

Le CSP59 demande aux sans papiers en grève avec occupation de la région parisienne et leurs syndicats et associations, la CGT et Droits Devant, soutiennent cette démarche unitaire.

Le CSP59 propose que cette manifestation unitaire du 10 mai de cette année que nous proposons soit dédiée à la mémoire de feu Aimé CESAIRE, combattant émérite de la cause des esclaves, des colonisés, de l’antiraciste et pour l’égalité entre les humains et les peuples.

Le CSP59 saisi par la présente toutes les associations antillaises, africaines, toutes les associations antiracistes et soutiens aux sans papiers, tous les syndicats pour faire du 10 mai 2008 une mobilisation sans précédent pour le respect du principe fondamental selon lequel les «humains naissent libres et égaux en droit et en dignité», pour la reconnaissance dans les faits et dans la société du crime contre l’humanité qu’ont été la traite et l’esclavage des noirs, pour le respect du droit d’asile et pour la régularisation de tous les sans papiers.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 16:45

 

Mesdames, Messieurs les journalistes,
Camarades et amis,

Ce samedi 26 avril à 10 heures

Les Ch'tis sans papiers marcheurs se recueillent
sur les tombes musulmanes profanées
du cimetière de Notre Dame de La Lorette.
Après le recueillement une conférence de presse est organisée.
Comptant sur votre présence, recevez nos salutations distinguées.

CANTIQUE AUX MORTS DE COULEUR

CARAVANE DE LORETTE

 

Il y a des cimetières

Où les paroles fleuries

Tombent droit comme des pierres

Dire morts pour la patrie

Dire tombés pour la France

C'est manière de causer

Une rime à la souffrance

Affaire de s'excuser

Que saviez-vous des querelles

Que réglaient en miaulant

Les fusants et shrapnells

Ces inventions de blancs

Hommes noirs tombés en Flandres

Dans la neige de chez nous

Qui pour parler à vos cendres

Se mets jamais à genoux

Vous êtes comme une brique

Par grand vent tombée du toit

Vous qui cherchiez votre Afrique

Dans le soleil de l'Artois

Vos chansons se sont éteintes

Comme des feux trop légers

On n'écoute plus les plaintes

Quand les mots sont étrangers

 

Trente ans passent comme un jour

Sur les tombes exilées

De l'herbe pour tout amour

Et la croix matriculée

La terre dans sa mémoire

Donne à tous également

Qu'ils soient blancs ou qu'ils soient noirs

La couleur des ossements

Mais qui surgit qui chemine

Un cortège l'autre suit

Les uns couleurs de la mine

Les autres couleurs des nuits

Comme les bras de la montre

S'unissent quand c'est midi

Les voici qui se rencontrent

Parmi les morts de Vimy

Parmi les morts de Lorette

Blancs et noirs ensemble mis

La caravane s'arrête

Où les siens sont endormis

Noël d'un juillet torride

Noël dans les blés mûris

 

Nulle étoile ne nous guide

Vers la crèche ou l'enfant crie

Noël sur les sépultures

Et sur les bouquets flétris

D'où naît le soleil futur

Qu'enfantent mille Maries

Et nous somme les Rois Mages

De l'aurore que voici

Les uns de lointains parages

Les autres de par ici

Ö gisants de notre terre

Vous avez de votre sang

Payé pour ceux qui restèrent

L'avenir éblouissant

Il transforme en sacrifice

Les anciens assassinats

Noirs ou blancs nous sommes fils

De ces noces de Cana

En nous se métamorphosent

L'injustice et le destin

De la terre naît la rose

Des ténèbres le matin

Le soleil sort des nuages

De la douleur sourd le cri

L'homme comprend l'esclavage

Dans les champs de la tuerie

Où s'unissent les victimes

Un seul amour est crié

Tout devient clair et le crime

Et qui sont les meurtriers

A la fin ceux-là qu'ils tremblent

Fini de nous diviser

Nos défunts dorment ensemble

Et c'est où fraterniser

Cœurs battants cœurs de la foule

Immense du genre humain

Entendez-vous comme roule

Le tambour des lendemains

Il dit que vous saurez faire

Et là sur notre serment

Un paradis de l'enfer

Pour tous indistinctement

Il dit qu'au dessus de tombes

Le vaste ciel de l'été

Où palpitent les colombes

Est fait l'humanité

 

Louis ARAGON

(F. pour la CNT sens emplois et précaires de Béthune et environs)

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 20:45

Dans plus de trente entreprises regroupées sur 12 sites en Ile de France, plusieurs centaines de travailleurs sans papiers sont en grève depuis le 15 février 2008.

Ils exigent leur juste régularisation et se battent pour celle de tous les sans papiers. Ils travaillent dans les métiers dits «sous tensions»: restauration, construction, nettoyage, commerce, hôtellerie, jardinage, aide à la personne... Ils payent depuis des années les cotisations aux caisses d'assurance maladie, retraite, ASSEDIC, sans pouvoir prétendre en bénéficier. Ils payent leurs impôts. Ils sont des salariés à part entière, malgré cela dans toute la France, des milliers de sans papiers sont dans cette situation, utilisés par le patronat, condamnés à se taire dans la crainte d'être licenciés, dénoncés et conduits vers des centres de rétention pour être expulsés. Aujourd'hui, les salariés ont besoin de votre soutien. Par votre signature aidez les à obtenir : leur régularisation et celle de tous les sans papiers. Le gouvernement et le patronat doivent prendre leurs responsabilités.

Union des Syndicats CGT de Paris
85 rue Charlot 75140 Paris Cedex 03
cgt.paris@wanadoo.fr

Signez la pétition en ligne :
http://www.cgtparis.fr/PETITION_SANS_PAPIERS_AVRIL_2008.htm

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 18:29
POUR LES GREVISTES DE LA FAIM ARRÊTES:  
Vendredi 21 mars à 10h pour DIABY
Samedi 22 mars à 10h pour TANOUTI
Le CSP59 appelle les élus et les soutiens à organiser des visites aux détenus sans papiers du Centre de Rétention de Lesquin !
Le CSP59 appelle les citoyens démocrates à appeler le Cabinet du Préfet CANEPA pour demander la libération et la régularisation des 27 grévistes de la faim au 03.20.30.52.02
 
TOUS ENSEMBLE, MANIFESTONS
ce SAMEDI 22 MARS, départ à 14H

de la Place de la République-Lille
jusqu'au centre de rétention de Lesquin.  
 
Mohamed TANOUTI et Mohamed Lamine DIABY, tous les deux grévistes de la faim parmi les 27 non encore régularisés sur les 56 ont été arrêtés par la PAF.
DIABY M. L. passe au TGI de Lille le vendredi 21 mars 08 à 10h. Le CSP59 appelle à la mobilisation.
TANOUTI est le gréviste de la faim que le Préfet CANEPA a jeté en pâture à la vindicte populaire lors d'une de ses multiples conférences de presse en août pendant la grève de la faim. M. CANEPA déclarait à la presse que parmi les grévistes il y en avait un qui était « un dangereux délinquant ».
Lors du dépôt des signatures par les grévistes de la faim figurait dans l'enveloppe remise à M. CANEPA par nos partenaires associatifs de la Ldh et du Mrap les documents de justice et de l'avocat prouvant la terrible et grave erreur du Préfet.
TANOUTI NE PEUT ETRE UN DELINQUANT PARCE QU'IL A SAUVE LA VIE A UN ETRE HUMAIN QUI ETAIT VICTIME D'UNE TENTATIVE D'ASSASSINAT.
LE JUGEMENT REMIS AU PREFET CANEPA PRONONCE UN NON LIEU.
ET TANOUTI EST CONVOQUE AU TRIBUNAL POUR LE MOIS DE SEPTEMBRE 2008 COMME TEMOIN DANS LE PROCES POUR TENTATIVE DE MEURTRE.
DOIT-ON IMAGINER UN SEUL INSTANT QU'IL SOIT POSSIBLE QUE TANOUTI DONT LE TEMOIGNAGE EST CAPITAL SOIT SOUSTRAIT A CES OBLIGATIONS CITOYENNES DE TEMOIN DANS CE PROCES POUR TENTATIVE DE CRIME ?
Voilà une preuve de plus de l'acharnement répressif aveugle de la Préfecture du nord pour mettre à mort le CSP59.
Une autre preuve est l'arrestation d'un autre gréviste de la faim détenu durant 14 jours au Centre de rétention de Lesquin. Bafodé DIABY a été libéré du Centre de Rétention de Lesquin le 14/03/08 à 10h 45 et à 11h 15, soit 30 minutes après alors qu'il attendait le bus pour rentrer chez lui, il est de nouveau arrêté à l'arrêt de bus. Il est libéré une seconde fois mais avec une convocation en justice signée de l'officier de police de la PAF dans laquelle l'on peut lire cette incroyable littérature : « agissant sur instructions de Monsieur le Procureur … notifions à la personne … faisant l'objet de la procédure d'enquête n°2008/525 diligentée par notre service qu'elle est convoquée à l'audience du TGI de Lille qui se tiendra au Palais de justice de cette ville, le 21 octobre 2008 pour être jugée sur les faits suivants : d'avoir le 12 mars 2008, REFUSER DE COLLABORER AVEC LE CONSUL DU GUINEE ».
La nouvelle « REPUBLIQUE DE LILLE » vient d'inventer deux nouveaux délits : « l'auto-dénonciation/délation et REFUS DE COLLABORER AVEC LE CONSUL DE GUINEE». Le libellé même de la dite convocation ne fait aucunement mention d'une plainte du Consul de Guinée, c'est dire donc que c'est la Préfecture du Nord et le Procureur qui s'auto-saisissent dans le cadre d'une « procédure d'enquête n°2008/525 ». Si ce n'est pas là une signe de grave décadence de la « REPUBLIQUE DU DEPARTEMENT DU NORD », on est dans kafka et britus qui nous prépare la barbarie d'un pouvoir qui perd la tête.
LE N'IMPORTE QUOI S'AJOUTANT AU N'IMPORTE QUOI NE DONNERA TOUJOURS QUE DU N'IMPORTE QUOI.
On ne peut continuer à laisser faire ce saccage des valeurs et principes, il faut arrêter la VENDETTA D'ETAT et manifestement le verdict des urnes ne suffira pas à ramener la sérénité, la sagesse, l'intelligence et même l'amour de la REPUBLIQUE ET DU PAYS BERCEAU DES DROITS DE L'HOMME.
CES GENS N'AIMENT PAS CE QUI A FAIT LA FIERTE DE CE PAYS, L'HONNEUR DES GENS DU PAYS. IL FAUT DONC QUE LES GENS DU PAYS SE LEVENT POUR LEUR IMPOSER LE RESPECT DE CE QUI FAIT QUE L'ON AIME LA FRANCE.  
LE CSP59 APPELLE A LA MOBILISATION GENERALE POUR EXIGER LA LIBERATION ET LA REGULARISATION DE TANOUTI ET DIABY AINSI QUE DE TOUS LES 27 GREVISTES, CEUX DES 553 – PEU NOMBREUX – QUI ATTENDENT ENCORE et la réadmission du CSP59 dans les rencontres mensuelles.
Cet acharnement répressif qui dure depuis 10 mois, commencé juin 2007, a pour objet d'empêcher la marche nationale de Lille à Paris du 19 avril au 10 mai, sera vain comme tous les abus et les coups en dessous de la ceinture préfectoraux que nous ne cessons de subir. 
Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 12:32
Douzième anniversaire de Saint-Ambroise : 
Samedi 22 mars, 14 heures, place de la République à Lille

 

geoles-copier.jpgFoyers de travailleurs immigrés «Terres aux Curés» dans Paris 13éme, une descente brutale de 400 policiers et CRS pour rafler plus d'une centaine de sans papiers. Aux bouches de métros, dans les quartiers populaires à forte concentration d'immigré(e)s, aux guichets des préfectures, dans les hôpitaux et à domicile, se multiplient les arrestations et les rafles de sans papiers.

Les lois interdisant le contrôle au faciès sont devenues des torchons, l'incitation à la délation, des policiers se permettent même des saluts nazis, les insultes racistes de bougnoule, bamboula, sale nègre, des suicides pour échapper aux arrestations ciblées foisonnent dans Sarkoland.

Après la défenestration d'une chinoise pour échapper à la police, John MAINA, jeune kenyan âgé de 20 ans du CSP92 s'est suicidé pour éviter d'être expulsé dans son pays où sévit une guerre civile.

Partout en France les préfets sont mis en compétition pour se voir décerner le prix du «wanted sans papiers». La politique du chiffre et des quotas (préfectoraux et ethniques) d'expulsions est applaudie par le fan club de Sarkozy Nagy de Bocsa, composé des groupuscules racistes d'extrême droite, comme le «Comité Expulsion sans Frontière» qui regroupe des fascistes du FN, MNR, GUD, les identitaires, etc.

Et quand comme à Lille le CSP59 oppose une résistance courageuse à l'acharnement répressif liberticide du régime Sarkozy, c'est l'abus de pouvoir du chantage sur les sans papiers pour les empêcher de manifester, c'est la criminalisation des militants qui sont arrêtés et mis en garde à vue à la demande du Ministre de l'Intérieur et pour «trafic d'influence sur la préfecture» (sic!), etc.

Quand dans les centres de rétention, les sans papiers détenus protestent contre leur détention arbitraire en organisant des manifestations et des grèves de la faim, c'est la répression par le tri sélectif et l'expulsion punitive sans réel examen de leur dossier. La mise à mort des CSP combatifs prend aussi la forme de procédure judiciaire visant les militants comme Aminata du CSP13 à Marseille et Florimond du RESF 13 qui a été finalement relaxé par le Juge. Pour boucler la boucle, le plan banlieue prend la forme d'une descente de 1100 policiers à 5h du matin à Villiers le Bel pour arrêter 35 présumés «délinquants» lesquels sont en majorité libérés par les juges.

SARKO FAIT PAYER A L'IMMIGRATION, EN PARTICULIER AUX SANS PAPIERS ET SOUTIENS SON IMPOPULARITE GRANDISSANTE!

Les promesses électorales sur le pouvoir d'achat et le bluff attrape nigaud du «travailler plus pour gagner plus» se révèlent être l'arnaque électorale de ce début de siècle. Sarkozy n'ayant rien d'autre à offrir ressert la rengaine lepéniste sur l'immigration, sur le sans papiers bouc émissaire des fléaux économiques, sociaux et immoraux du libéralisme au service des patrons, des riches au détriment des travailleurs de plus en plus appauvris. Voilà pourquoi il est fondamental que les sans papiers et soutiens manifestent massivement le samedi 22 mars à l'occasion de la sortie de l'ombre des sans papiers pour dire: NON AUX 25.000 EXPULSIONS, NOUS NE NOUS CACHERONS PAS, OUI A LA REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS!

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 23:12
Départ de Lille le 19 avril 2008, arrivée à Paris le 10 mai 2008

La Marche nationale du CSP59, dans le cadre de la CNSP, du 1er mars au 22 mars, à l’occasion du 12ème anniversaire de Saint Ambroise est reportée au samedi 19 avril pour le départ de Lille et le samedi 10 mai, jour de commémoration du crime contre l’humanité que furent la traite et l’esclavage des noirs, pour l’arrivée à Paris.

 

Aujourd’hui 27 février 08, Jour J moins 48h, ce report s’explique parce que :

- Sur 22 étapes, seules 6 assurent un accueil (Hébergement, repas et activités) ;

- Sur les 22 étapes, dans une dizaine se sont constitués ou sont entrain de se constituer des collectifs d’accueil qui travaillent à réunir toutes les conditions d’accueil de la marche ;

- Sur les autres étapes, des contacts sont pris mais n’ont pas encore abouti.

 

Considérant que sans hébergement effectif sur une étape, les marcheurs sans papiers s’exposent à une rafle de la part du gouvernement Sarkozy;

Considérant que le travail effectif de mobilisation du soutien à la marche a fait beaucoup de progrès, mais demeure à 48h du départ insuffisant et incomplet ;

Considérant qu’il faut engranger les acquis du travail déjà fait et donner un peu plus de temps pour finaliser l’accueil sur chaque étape;

Les sans papiers du CSP59 ont voté à 87,5% pour et 12,5% contre le report de la Marche Nationale des sans papiers en lutte dans le cadre de la CNSP au samedi 19 avril et au samedi 10 mai 2008.

Ce faisant la marche sera celle des «nègres marrons» sans papiers commémorant à la fois les 12 ans de sortie de l’ombre des sans papiers et le crime contre l’humanité que furent la traite et l’esclavage des noirs: L’immigration choisie = Code Noir du 21éme siècle, une réponse esclavagiste à l’émigration subie.

Pour le travail fourni jusqu’ici et pour le travail à réadapter au report, le CSP59 remercie les mairies d’Arras (droite), de Lens (PS), de Ronchin (PS), du 93 (PCF), PCF- MJS-Ras l’Front de Hénin Beaumont, la FSU nationale et Nord-Pas-de-Calais, le SDEN CGT 59/62, le Collectif Arrageois de soutien aux sans papiers, Midi partage de Valenciennois, la Confédération paysanne, le Collectif Solidarité Migrants de l’Oise (membre du RESF local), l’UD CGT 93, les UL CGT de Douai, d’Arras, la CGT Airbus de Meaulte, la Coordination 91 (sans papiers et soutiens) et le RESF 91 (Evry, Massy, Palaiseau), les RESF locaux des étapes, le CSP d’Amiens, la Paroisse Basilique de Saint Denis, etc., et les dizaines, voire centaine de citoyens qui se sont manifestés pour aider à la réussite de notre marche nationale.

A tous et tous les autres qui vont, nous en sommes sûrs, rejoindre le travail entamé, nous vous demandons de poursuivre la mobilisation pour la réussite de la marche du 19 avril au 10 mai 08. L’adresse courriel: lecsp59@gmail.com continue de centraliser toutes les informations préparatoires à la marche.

Le CSP59 appelle les syndicats, associations et forces progressistes antiracistes et antifascistes qui ne se sont pas encore manifestées à le faire parce que la marche des sans papiers, notamment des ex-grévistes de la faim en attente de régularisation, a besoin de la solidarité de tous.

Le thème de la marche du 19 avril au 10 mai reste inchangé: 25.000 NON aux expulsions, OUI à la Régularisation, Régularisez les grévistes de la faim de Lille.

Le CSP59 remercie les Maires qui se sont prononcés pour accueillir la marche, leur souhaite une victoire électorale méritée pour les Municipales et leur donne rendez vous pour la marche du 19 avril au 10 mai 2008.

Fait à Lille le 27/02/08

 

Samedi 1er mars: Manifestation jusqu'au centre de rétention de Lesquin - Rendez vous à 14h Place de la République - Lille 

 

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 09:52

Vivant en France depuis des années, des hommes et des femmes immigré-e-s, souvent issus de pays ex-colonies, exploité-e-s par des employeurs peu scrupuleux, traqué-e-s par la police, ont décidé de se battre avec le Comité des Sans Papiers 59. Ils veulent obtenir les papiers pour vivre et travailler dans cette France où, nous dit-on, «les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits» (déclaration de Droits de l'Homme et du Citoyen –1789). C’est cette France dont ils ont rêvé !

Après des années de combat pour la régularisation, ils ont dû faire une grève de la faim comme un cri pour être enfin reconnus. Cet été, les grévistes de la faim se sont réfugiés sous des abris de fortune à proximité des hôpitaux de l’agglomération lilloise dont ils étaient chassés. Vous les avez aidés et soutenus, choqué-e-s par tant d'injustice et ce traitement inhumain. Vous avez à cette occasion pris conscience de leur existence à vos côtés, dans la vie de tous les jours, et de leurs conditions de survie. Gênants pour les autorités, ils ont été raflés. Certains ont été expulsés. Aujourd'hui, leur lutte exemplaire se poursuit malgré les arrestations, expulsions et intimidations. Elle doit désormais s'amplifier !

Notre soutien, nous habitants de Lille et d’ailleurs, aux sans papiers en grève de la faim montre que nous avons conscience que nos difficultés se rejoignent. Nos quartiers comme d'autres en France sont des quartiers populaires. Comme à Villiers-le-bel, nos cités continuent de s'enfoncer dans la misère, le chômage et une très grande précarité. A Lille, dans les quartiers de Lille-sud, Faubourg de Béthune, Bd de Belfort et Strasbourg, 70 % des ménages ne sont pas imposables vu leurs faibles ressources, le taux de chômage est de plus de 30 % et il atteint 45 % pour les jeunes de moins de 25 ans !

Pour nous tou-te-s, travaillant dans le public ou le privé, précaires, smicards, au chômage, à la retraite, mère ou père au foyer, jeunes en formation professionnelle, au lycée ou à la fac, c'est l'alignement des acquis sociaux au plus bas : manque de logements sociaux depuis 30 ans, franchises médicales, augmentation de la durée de cotisation retraite, démantèlement de l'enseignement professionnel, soumission des universités aux grands groupes financiers, fermeture des tribunaux, répression policière... bref une casse sociale sans précédent ! Que pouvons-nous attendre d'un gouvernement qui n'a apporté aucune réponse aux révoltes des quartiers populaires de novembre 2005 ?

Le combat des sans papiers montre que seule la lutte pour la revendication de nos droits permettra une réponse publique à nos problèmes. Regroupons nos forces et ouvrons un large front de résistance inspiré par la lutte emblématique des sans papiers ! 

Avec les sans papiers, soyons nombreux à porter notre espoir commun de justice sociale et d’égalité. Ensemble, réaffirmons le sens des mots LIBERTE EGALITE FRATERNITE …SOLIDARITE !

 

A partir de 17 h, Chansons et revendications de l’immigration ouvrière - La manifestation se rendra Place Déliot (quartier Moulins) , pour une rencontre avec Mouss et Hakim, le CSP 59 et les Indigènes de la République, à la Compagnie du Tire-Laine, rue de Thumesnil (M° Porte de Douai): 17 h : Projections de scopitones / 18 h : table-ronde

affiche.non.jpg

affiche.oui.jpg

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 11:25

Aux soutiens-partenaires syndicaux, associatifs et aux Mairies des communes traversées par la Marche Nationale du CSP59, dans le cadre de la CNSP 

 

Les sans papiers du CSP59 ont décidé de marcher de Lille à Paris du samedi 1er mars au samedi 22 mars 2008 à l’occasion du 12éme anniversaire de la sortie de l’ombre le 18 mars 1996 des « Saint Ambroise ». Thème de la marche : 25.000 NON aux expulsions, 25.000 OUI à la Régularisation, Régularisez les grévistes de la faim de Lille !

Les sans papiers du CSP59 sont confrontés à un acharnement répressif du Préfet du Nord, ex-secrétaire général du Ministère de l’intérieur sous Sarkozy à qui le pouvoir a donné tous les moyens.

Depuis le 15 juin 2007 à aujourd’hui les arrestations, mauvais traitements, expulsions, blocages des dossiers, arrestations et mises en garde à vue des militants se succèdent à Lille. Mais la résistance, la mobilisation des sans papiers et soutiens ont permis la régularisation de 29 sur les 56 grévistes de la faim. Le Préfet a annoncé la « clôture du réexamen avec bienveillance » qu’il avait pris comme engagement au mois d’août 2007, ce qui est inacceptable.

Parallèlement le préfet du Nord a exclu le CSP59 de la nouvelle commission de réexamen des dossiers qu’il a installée par arrêté et une véritable pression judiciaire et policière est organisée contre les militants. Tout et n’importe quoi est permis pour criminaliser et faire disparaître le CSP59. Devant les atteintes de plus en plus nombreuses à l’état de droit, aux valeurs et principes de la République à Lille, les sans papiers ont décidé d’organiser la marche nationale de Lille à Paris, du 1er mars au 22 mars 2008.

Les sans papiers et soutiens marcheurs (une trentaine) demandent à être reçus à paris à l’Elysée par le président de la République ou par M. Hortefeux, le Ministre chargé de l’immigration.

Les sans papiers et soutiens veulent expliquer la légitimité de la revendication de régularisation de tous les grévistes de la faim, y compris les 4 expulsés, et celle des quelques dizaines de dossiers encore non régularisés sur les 553 (la liste des 12%).

La marche souhaite et vous demande d’être accueillie dans votre commune aux dates qui figurent dans la liste des villes à traverser. En fonction de vos possibilités, définissez un programme d’accueil et d’accompagnement local de la marche : - lieu d’accueil, repas, conférence de presse, activités des marcheurs en direction des populations, etc. Dans l’attente d’une réponse, recevez nos salutations distinguées et nos remerciements.

  Le Bureau du CSP59  

 

Programme de la Marche du CSP59 DE LILLE A PARIS 
DU 1er MARS AU 22 MARS 2008 
SOUTENUE PAR LA CNSP

 

samedi 1er mars : Lille – Seclin: 17 km

dimanche 2 mars : Seclin – Saint Amand les eaux: 35 km

lundi 3 mars : Saint Amand – Valenciennes: 17 km

mardi 4 mars : Valenciennes – Somain: 25 km

mercredi 5 mars : Somain – Douai: 20 km

jeudi 6 mars : Douai – Henin Beaumont: 22 km

vendredi 7 mars: Henin Beaumont – Lens: 13 km

samedi 8 mars: Lens – Arras: 19km

dimanche 9 mars: Arras – Bapaume: 30 km

lundi 10 mars: Bapaume – Albert: 20 km

mardi 11 mars : Albert – Amiens: 30 km

mercrdi 12 mars: Amiens- Breteuil: 33 km

jeudi 13 mars: Breteuil – Beauvais: 30 km

vendredi 14 mars: Beauvais – Meru: 27 km  

samedi 15 mars : Meru - Pontoise: 25 km

dimanche 16 mars: Pontoise – Saint Denis: 30 km

lundi 17 mars: Saint Denis - Montreuil: 17 km

mardi 18 mars: Montreuil – Créteil: 19 km

samedi 22 mars: manifestation à Paris

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article