Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 10:25

Le grand cœur de Suzanne Di Maïo née Calonne s’est arrêté de battre. Les sans papiers du CSP59 sont en deuil. Ils, elles viennent de perdre le symbole vivant de la preuve en acte de ce que les devises  « liberté, égalité, fraternité » veulent dire concrètement.

Suzanne, la « mamie », de la MNE, de la rue des fossés, de la rue du marché, puis à nouveau de la MNE, du pavillon Cordonnier au CHR, de la rue des Meuniers, du Bd Victor Hugo, de la rue de la Plaine, de la rue tout court et enfin de la rue Bernos, c’était le cœur battant de la lutte des sans papiers.

Toujours là pour organiser, planifier et doter la lutte de la logistique indispensable à la conquête des régularisations.

Suzanne mobilisait tous les dimanches pour solliciter la contribution des marchands du marché Wazemmes aux sans papiers en lutte dont le quartier général était le pavillon Denis cordonnier au CHR.

Suzanne réservait les bus pour les manifestations à Paris de la Coordination Nationale des sans papiers (CNSP) ou pour la participation solidaire du CSP59 à des mobilisations parisienne ou ailleurs dans l’hexagone.

Suzanne tenait un impressionnant carnet d’adresse des sans papiers en lutte et des « soutiens » (mot auquel elle préférait « militant ») qui lui permettait de mobiliser à toute heure et à tout moment pour la réussite des actions de lutte.

Suzanne, c’était la cheville ouvrière organisatrice de la commission juridique, classement, distribution des dossiers et même quand les problèmes de rotules ont fait qu’elle ne pouvait plus se mouvoir seule, elle a transformé son appartement en local de permanences pour les sans papiers notamment Rroms et Thaïlandais€s.

Suzanne l’athée débarque à l’église Saint Pierre Saint Paul de Wazemmes après l’expulsion violente des sans papiers pour interpeller les « gens d’église » : «  Jésus est un révolutionnaire de son temps qui aimait et défendait le peuple, ça j’y crois, mais ne me dites pas qu’il a fait des miracles, ça j’y crois pas, mais vous pouvez et devez agir comme Jésus et donc être juste et pour le progrès ».

Et la voilà qui se lit d’amitié avec Sœur Geneviève, la Belge qui fait le rang avec les sans papiers pour renouveler sa carte de séjour.

Les « mamies tricoteuses » décident à son instigation de bloquer à tour de rôle durant 24 heures les téléphones du cabinet du préfet pour protester contre la répression des sans papiers lors de la grève de la faim de 84 jours dont 26 jours dans les hôpitaux en 2000.

Suzanne, c’est pour les grévistes de la faim sans papiers de 1996 à 2007 « la pesée », celle qui vérifie par l’évolution du poids « le sérieux des grévistes » selon l’expression des concernés eux-mêmes.

C’est cette grande dame, notre « mamie », qui vient de tirer sa révérence après avoir toute sa vie durant été au service des causes et luttes justes. Condoléances à sa famille.

C’est à cette Suzanne là que nous appelons à rendre hommage le vendredi 10 mai à 15h, jour dédié à l’abolition de l’esclavage, au cimetière de Lille Sud.

 

Pour ceux et celles qui veulent la voir une dernière fois

Se rendre à la morgue du Centre Hospitalier de Loos

20 rue Henri Barbusse

Jusqu’au jeudi 9 mai :

Le matin de 11h à 12h

L’après midi de 14h à 17h

Bus 12 Cormontaigne ou 54 Bd de Metz et descendre à l’arrêt Dhainaut

 

Partager cet article

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article

commentaires