Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 22:26

IL FAUT LES RELOGER !

8 femmes et mères ont été jetées à la rue du foyer du 217 rue des postes dont 4 sont enceintes ainsi que 2 nourrisons de 4 mois et 8 mois, 2 de 20 mois et 2 de 3 ans.

 

IL FAUT BRISER LE SILENCE HONTEUX SUR CES PRATIQUES D'UN AUTRE AGE.

Ces familles ont trouvé refuge au local du CSP59 où il n'y a que deux robinets et 1 wc.

Dans l'immédiat, il y a un besoin urgent de couverture et de nourriture pour adultes et pour bébés.

Le CSP59 invite la presse, les mouvements démocratiques à les visiter au local afin d'entendre leur plaintes et complaintes.

Le CSP59 interpelle la nouvelle majorité du Département sur les enfants qui ne peuvent être mis ans une telle situation effroyable.

Le CSP59 interpelle la Mairie de Lille qui ne peut rester indifférente à l'inhumanité qui sévit dans sa ville.

Le CSP59 interpelle le Préfet pour que soit appliquée « pas d'expulsion sans proposition de relogement » et la régularisation des sans papiers et demandeurs d'asile pour qu'ils vivent par le travail dans la dignité.

Le CSP59 invite les citoyens, les association démocratiques, les syndicats, les partis politiques, les élus à les visiter au 42 rue Bernos.

Ce scandale indigne de toute société et de toute République soucieuse de la dignité humaine doit cesser.

Et cela dépend de chacun et chacune. Laisser faire, c'est ouvrir une voie royale au fascisme qui avance à marche forcée.

Disons, ensemble, stop à aux traitements dégradants qui conduisent à la barbarie pour tous

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 18:08

- Lundi 18 et mardi 19 mars, le CSP59 reçoit la caravane des sans papiers de Paris qui va au Forum Social de Tunis.

- Lille est la première étape de la caravane des sans papiers pour prolonger la solidarité avec les grévistes de la faim de Lille du mouvement FAUT-IL MOURIR POUR AVOIR DES PAPIERS qui s’était manifestée par les occupations de la Nonciature du Vatican par le 9éme collectif, du siège du PS national à Paris et de l’Afp, des manifestations sous les fenêtres du ministère de l’intérieur.

Programme de l’accueil de la caravane :

- Lundi 18 mars à 15h : manifestation animation des sans papiers et de la caravane du quartier populaire de la Bourgogne à Tourcoing à la bourse du Travail pour une rencontre avec les syndicalistes des UL CGT de Tourcoing et de Roubaix (sont aussi invités les syndicalistes de Sud solidaires, de la FSU, de FO, de la CFDT, etc.) suivie d’un repas couscous fraternel.

- Mardi 19 mars dès 9h : animation face à la préfecture Place de la République/Parvis des droits de l’homme suivi d’un barbecue à partir de midi et d’une manifestation vers 14h pour se rendre à la Mairie de Lille avec demande d’audience au cabinet du Maire.

17éme ANNIVERSAIRE DE LA SORTIE DE L’OMBRE DES SANS PAPIERS A L’EGLISE SAINT AMBROISE

SAMEDI 23 MARS MARCHE A 14H DE ROUBAIX EUROTELEPORT A PLACE DE LA REPUBLIQUE A LILLE

 

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 23:29

Après lecture de trois documents datés du 11 janvier 2013 – le communiqué ‘le préfet propose une sortie de crise’, ‘Information sur le conflit des sans papiers de Lille après le nouveau communiqué de la préfecture de nos partenaires de la Ldh’ et ‘communiqué de presse du 12 janvier 2013, Emmaüs, CCFD-Terre solidaire, Cimade, Secours Catholique’ – les sans papiers grévistes de la faim ont décidé de suspendre leur mouvement de refus de s’alimenter.

Ces documents font état d’engagement du préfet :

- « d’un examen bienveillant qui se définit comme la prise en compte de toutes les réalités personnelles du demandeur… En effet aucune décision d’admission au séjour ne peut intervenir, conformément à la règle du cas par cas acceptée par tous, sans un minimum de dossier… » (communiqué du préfet du 11/01/13).

- « dès lors que les dossiers auront été déposés, un calendrier échelonné des examens et des réponses individuelles sera établi, en liaison avec les associations » (idem).

Le communiqué des associations (Emmaüs, CCFD-Terre solidaire, Cimade, Secours Catholique) de la codrese mandatée par le préfet pour sa proposition de « sortie de crise » précise que celles-ci « Elles estiment intéressantes les dernières propositions du préfet consistant à délivrer un récépissé de séjour aux personnes grévistes. Ce délai de séjour provisoire permettrait ainsi à ces personnes de reprendre une alimentation, de se rétablir, de recevoir les soins et le suivi médical dont elles ont besoin. Il leur permettrait aussi de voir leur situation administrative examinée avec humanité par la préfecture, dans des conditions de sérénité et avec le temps nécessaire à une étude attentive de tous les éléments à faire prévaloir » (12/01/13).

Enfin comme n’a cessé de le demander le CSP59, après 70 jours le préfet prend en compte la grève de la faim à travers les expressions « calendrier échelonné, bienveillant, minimum de dossier » et « examiner avec humanité » par le biais des associations de la codrese qu’elle a chargé de la « sortie de crise ».

Les sans papiers dont 4 sont hospitalisés depuis plusieurs jours ont décidé de suspendre leur grève de la faim en considérant que les autres engagements préfectoraux annoncés publiquement par communiqués sont acquis :

- le principe du droit de la défense argumentée des dossiers tous les mois au CSP59, ce que dit d’ailleurs la circulaire du 28 novembre 2012 et qui rappelons le est à l’origine de cette grève de la faim;

- la révision du règlement intérieur de la codrese dans le sens de prendre compte les éléments nouveaux permettant aux sans papiers de faire prévaloir son droit à la régularisation et la motivation argumentée des décisions de régularisation ou des refus;

- le traitement égal pour le Collectif Afrique (CA) d’être membre de la codrese au même titre que toutes les associations qui y sont déjà.

Dans ces conditions les sans papiers grévistes de la faim et non grévistes du CSP59 considèrent que la volonté affichée du préfet de contourner les CSP59 pour sa proposition de « sortie de crise » est dans l’urgence de l’état de santé dégradée des grévistes secondaire.

Que les associations de la codrese -   Emmaüs, CCFD-Terre solidaire, Cimade, Secours Catholique – aient loyalement assumé par une déclaration publique une « garantie » ne serait-ce que « morale » des engagements préfectoraux est à saluer parce qu’ayant permis de lever les doutes vis-à-vis du préfet des sans papiers grévistes.

Que nos partenaires associatifs – Ldh, Mrap – soient parties prenantes et témoins des engagements préfectoraux lors des audiences préfectorales des 6, 19, 24 décembre et 9 janvier est important pour que la parole de l’Etat soit respectée.

Le CSP59 salue et félicite l’ensemble des sans papiers, des soutiens, des militants qui se sont mobilisés pour briser la dictature de l’omerta imposée par le sarkozisme de gauche par les occupations de la Nonciature du Vatican, du siège du PS rue Solférino, des occupations des sièges du PS, des Eglises, des rassemblements et manifestations à travers le pays, etc.

Le CSP59 appelle à poursuivre la montée en puissance des actions de protestations pour montrer que la circulaire du 28 novembre 2012 est insuffisant pour réparer les dégâts causés par 5 ans de sarkozisme qui a libéré la parole xénophobe et raciste au sommet de l’Etat (Guéant, Hortefeux, Coppé, etc.) et a montré que pour des raisons électoralistes la droite républicaine pouvait tomber dans le piège de l’imitation du discours lepéniste et que le sarkozisme de gauche est aussi une réel danger.

La grève de la faim est suspendue, la lutte continue jusqu’à la victoire!

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 00:09

Le 64eme anniversaire de la déclaration universelle des Droits de l'Homme, notamment rédigée par Stéphane Hessel, est célébrée par le Préfet Dominique BUR qui vient de kidnapper et prendre en otage un gréviste de la faim, qui vient d'être placé au centre de rétention de Lesquin.

Au 41eme jour les grévistes de la faim sont jetés à terre par les autorités hospitalières puis mis en garde à vue avant d'être à nouveaux rejetés à terre devant le commissariat central de Lille dans le pays théoriquement berceau des Droits de l'Homme.

Le CSP59 demande aux élu-e-s de la République à aller rendre visite le gréviste de la faim incarcéré au centre de rétention de Lesquin et à venir voir les grévistes de la faim jetés à la rue devant le commissariat de Lille.

Le CSP59 exige la libération du détenu/otage du préfet et la ré hospitalisation de tous les grévistes de la faim à la rue.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 00:06

Hier soir, dans la nuit du 10 au 11 décembre, 10 sans papiers au 40eme jour de leur grève de la faim ont été jetés à terre devant les urgences de l'hôpital Salengro. Les responsables de l'hôpital  ont menti en déclarant que ce sont les grévistes  qui ne voulaient pas rester à l'hôpital. La mobilisation des sans papiers, des soutiens, et la détermination des grévistes de la faim a conduit les autorités hospitalières à les ramener à l'intérieur.

Dès ce matin, 8h30, les grévistes de la faim sont expulsés à nouveau de l'hôpital et jetés à terre devant les urgences. Vers 9h le service de sécurité de l'hôpital est utilisé pour les repousser vers le métro Calmette. Une fois au métro Calmette, la police nationale les arrête et les conduit au commissariat central de Lille pour les placer en garde à vue. A partir de 16h30, au fur et à mesure, ils sont relâchés et jetés à terre devant le commissariat. Un d'entre eux a été gardé. Celui-ci, gardé, a déclaré la veille à l'hôpital, et cela figure dans son bulletin de sortie de l'hôpital: "le Préfet veut ma mort".

L'un des grévistes de la faim, celui qui a passé 4 jours dans le hall de l'hôpital Saint Vincent, et qui avait été perfusé de force après avoir été attaché, a été envoyé dans un foyer à Roubaix.

Les 8 sans papiers sont ce soir devant le commissariat central de lille avec des soutiens et font face à la police.

Le CSP59 demande la libération de celui arrêté et toujours maintenu en garde à vue et la ré hospitalisation des 8 sans papiers grévistes de la faim qui poursuivent leur mouvement.

RASSEMBLEMENT TOUS LES JOURS 18H PLACE DE LA REPUBLIQUE A LILLE

APPEL AUX SOUTIENS, AUX ORGANISATIONS ASSOCIATIVES, SYNDICALES, POLITIQUES A RENDRE VISITE, A SOUTENIR LES SANS PAPIERS GREVISTES DE LA FAIM ENVOYES AUX QUATRE COINS DE LA REGION: CAMBRAI, CALAIS, DUNKERQUE, BETHUNE, LENS, FOURMIES, VALENCIENNES, TRITH SAINT LEGER, LILLE, ARRAS, ROUBAIX, MAUBEUGE...

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 19:37

Depuis le 02/11/12, des Sans papiers se sont déclarés en grève de la faim. Sans aucune réaction préventive du Préfet du Nord, ils viennent aujourd'hui, dimanche 25 novembre de trouver refuge au Temple de l'Eglise Réformée de Fives (165 rue Pierre Legrand) à Lille, pour demander à l'hôpital et au SAMU de faire constater la réalité de la grève de la faim afin que le Préfet du Nord prenne la mesure de la situation de désespoir dans laquelle il a poussé les Sans Papiers et qu'il donne satisfaction aux revendications suivantes : 
- recevoir le CSP59 qui lui remettra la liste portée par la grève de la faim en vue d'une régularisation.
- le droit à la défense argumentée mensuelle par le CSP59  en Préfecture des autres situations.

Sur les 125 grévistes de la faim, 17 ont été évacués dans les hôpitaux entre 13 h et minuit ce dimanche. Suite aux examens médicaux, les hôpitaux leur ont délivrés un bon de sortie.

A 19h30, 3 grévistes de la faim, puis un peu plus tard 2 autres, sont évacués à l’hôpital Provot de Roubaix. Il ne leur a été fait qu’une prise de sang, alors que les grévistes demandaient des examens complets démontrant la réalité de leur grève de la faim aux yeux du Préfet. L’hôpital a ensuite refusé de leur donner les résultats, contrairement à ce que dit la « Charte du patient », et a fait appel à la police. Les sans papiers n’ont quitté l’hôpital qu’avec un bon de sortie.

Les grévistes de la faim sont, à 02 h ce lundi matin, toujours à l’Eglise Réformée de Fives et espèrent que le Préfet ne laissera pas perdurer une grève de la faim qui met en péril leur santé et leur vie.

Le CSP 59 appelle à soutenir les sans papiers grévistes de la faim et a leur apporter de l’eau, du sucre, du thé, des couvertures.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 11:29

« Pendant 5 ans nous avons été discriminés sous M. Sarkozy, le ‘changement’ pour nous, c’est que le CSP59, c'est-à-dire les sans papiers auto-organisés puissent défendre de façon argumentée tous les mois leurs dossiers en préfecture » avaient déclaré les sans papiers lors de l’audience en préfecture.

La réponse avait été : «  M. le préfet choisi ses interlocuteurs, le CSP59 n’est pas reconnu, vous n’aurez pas le droit à la défense de vos dossiers, la Codrese nous donne satisfaction ».

Les sans papiers viennent d’occuper la maison de la médiation de la Mairie de Lille pour demander que s’arrête l’apartheid, l’abus de pouvoir et l’arbitraire préfectoral.

M. le Ministre de l’intérieur doit faire respecter à Lille ce que tous les CSP de France et de Navarre ont le droit de faire dans toutes les préfectures de la REPUBLIQUE, sauf à Lille.

APPEL A LA MOBILISATION SOLIDAIRE AVEC LES OCCUPANTS SANS PAPIERS  PORTE DE PARIS A LILLE !

 

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 09:37

La première occupation des sans papiers après celles courageuses de l’ère Sarkozy a débouché sur l’audience de ce mardi en préfecture du nord.

A la question posée par trois sans papiers de la délégation du CSP59 : « Pendant 5 ans nous avons été discriminés sous M. Sarkozy, le ‘changement’ pour nous, c’est que le CSP59, c'est-à-dire les sans papiers auto-organisés puissent défendre de façon argumentée tous les mois leurs dossiers en préfecture » ?

La réponse a été : «  M. le préfet choisi ses interlocuteurs, le CSP59 n’est pas reconnu ».

C’est la même réponse, c'est-à-dire une non réponse à  la question pour quelle raison vous refusez ce droit légitime des sans papiers auto-organisés.

Et c’est aussi la même réponse à la question : « C’est de la discrimination pure et simple, car dans toutes les préfectures où il y a des CSP auto-organisés, ils exercent le droit à la défense argumentée des dossiers, même le cabinet du Ministre de l’Intérieur, M. Vals reçoit les CSP de la région Parisien, comment peut-on à la préfecture du nord s’enfermer dans un arbitraire aussi ségrégationniste » ?

Les sans papiers ont posé la question suivante au cabinet du préfet : «  jusque où vous cherchez à nous pousser « ?

Il est inacceptable que la préfecture du nord qui n’a aucun argument, ni de prétexte autre que l’orgueil borné d’un abus de pouvoir d’une préfecture et d’un préfet qui semble devoir sa soumission plus à Messieurs Sarkozy et son super préfet CANEPA qui ont décidé d’expulser le CSP59 de ce droit que tout état de droit, digne de ce nom, doit absolument respecter.

Tout se passe comme si le calcul non dit de cet acharnement anti-républicain préfectoral est de pousser les sans papiers à la grève de la faim, tout comme CANEPA, en mission commandée de Sarkozy a poussé les sans papiers à la grève de la faim en 2007 pour avoir le prétexte de chasser les « insoumis » du CSP59 des rencontres mensuelles.

Le CSP59 a défendu de 1997 à 2007 les dossiers des sans papiers en Préfecture. En 2004, c’est le premier Ministre Raffarin qui a envoyé le conseillé d’état DELARUE, lequel est actuellement chargé d’un rapport sur la situation grave des prisons du pays, pour mettre en place un système « gagnant-gagnant » entre l’Etat Français (qui reconnaissait enfin la société civile dont fait partie le CSP59), les sans papiers et l’ensemble des travailleurs de France qui savent que le refus de la clandestinité par les sans papiers est aussi un refus que les patrons les utilisent comme variable de précarisation de tous les travailleurs légaux.

Le CSP59 réitère sa légitime revendication de pouvoir défendre tous les mois les dossiers en préfecture du nord comme cela a été fait de 1997 à 2007 sous 5 préfets et 8 Ministres.

La lutte continue jusqu’à ce que LE PREFET, M. DOMINIQUE BUR, comprenne que l’ère Sarkozty/CANEPA de l’arbitraire et de la honte de l’imitation des Le Pen est NON SEULEMENT INADMISSIBLE, mais est aussi finie.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 21:40

Des sans papiers, des familles, des enfants ont occupé la Mairie de quartier de Wazemmes ce mercredi pour demander la satisfaction d'une revendication simple: le droit à la défense argumentée des dossiers des sans papiers en préfecture tous les mois, ce qui est la base de l'accord Delarue.

Un rendez vous a été donné par le cabinet du Préfet le mardi 23 octobre 2012 à 16h. Ce rendez vous fait suite à la saisine du Préfet par le cabinet de Mme Aubry, Maire de Lille.

Le CSP59 espère que le changement promis par le Président de la République, M. Hollande, va se traduire par un véritable changement de la préfecture vis à vis du CSP59 jusqu'ici victime d'une véritable discrimination décidée par l'ancien¨Président, M. Sarkozy.

Par ailleurs, ce mercredi soir, le CSP59 a déposé une gerbe de fleurs à la mémoire des victimes du crime d'Etat, du crime colonial, du crime anti ouvrier, du 17 octobre 1961.

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 15:43

Le 14 juin dernier le cabinet du 1er secrétaire du PS d'alors, Mme AUBRY, promettait de remonter la demande de droit à la défense argumentée des dossiers par le CSP59 en préfecture tous les mois.

Le 10 octobre dernier les sans papiers manifestent devant la Mairie pour recevoir les résultats de la saisine des autorités (M. VALS, M. AYRAULT et le Préfet du Nord) par le cabinet du Maire de Lille .

Mais là grande surprise d'apprendre que M. le Préfet n'aurait pas répondu à la demande du Maire et 1er secrétaire du PS ? En fait comme l'ont dit en Assemblée Générale : "Non seulement c'est l'apartheid préfectoral qui exclut le CSP59 de ce droit, mais on se moque de nous, on nous humilie, c'est une vraie insulte".

Les sans papiers ont décidé d'occuper la Mairie de Wazemmes pour interpeller Mme AUBRY, M. HOLLANDE, M. VALS et le gouvernement pour demander la satisfaction de leur revendication: la discrimination préfectorale contre le CSP59 décidée par M. SARKOZY/HORTEFEUX/GUEANT/BESSON doit cesser! LE CSP 59 DOIT POUVOIR DEFENDRE TOUS LES MOIS SES DOSSIERS EN PREFECTURE!

En ce 17 octobre 2012 date du crime d'Etat de la préfecture de Paris dirigée par Papon en 1961, le CSP59 appelle tous les militants, les soutiens, les démocrates et les citoyens à venir soutenir les sans papiers occupants devant la Maire de Wazemmes et dire avec eux: TROP C'EST TROP STOP A LA SEGREGATION PREFECTORALE!

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans annonces
commenter cet article