Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog du Comité
des sans papiers 59

Manifestation 
tous les mercredi
Place de la République 
à Lille, 18 heures 30


Régularisation
de tous les Sans Papiers!

42 rue Bernos
59800 Lille-Fives
csp59@wanadoo.fr

flyer-bonhomme.jpg








Pour commander
"La république à l'école
des Sans Papiers"...
adressez vos chèques
à IDM, 42 rue Bernos
Lille-Fives
(24 euros)















Présentation

Liens

21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 23:39

Jusqu’où ira le Préfet CANEPA dans sa traque des Sans Papiers et la criminalisation de la solidarité ?

 

Le mercredi 31 juillet dernier, à 7 heures, 3 policiers débarquent au domicile roubaisien d'un soutien des Sans-papiers. Ils tambourinent à sa porte. Notre camarade encore endormi ouvre et se retrouve nez à nez avec des policiers. L'un d'eux exhibe sa plaque et demande à vérifier son identité. Le Soutien entre dans son appartement à la recherche de sa carte d'identité. Les policiers choisissent ce moment pour entrer dans l'appartement. Ce stratagème leur permet de s'assurer que le Soutien ne cache pas un Sans-Papier qu'ils recherchent. Ils sont, disent-ils, sur les traces d'un Thaïlandais sous le coup d'une obligation de quitter le territoire, assigné à résidence et qui ne se serait pas présenté au commissariat de police. Cette traque menée au petit matin par des policiers débarquant au domicile d'un Français, solidaire de la lutte des Sans-Papiers, montre, que les atteintes aux libertés et droits des étrangers menacent de manière concrète les droits fondamentaux de l'ensemble des citoyens du pays berceau des droits de l'homme.

Alors que pendant la période des vacances, la vie politique tourne au ralenti dans l'ensemble de l'Hexagone, le Préfet CANEPA, comme le Président SARKOZY, pratique la politique du harcèlement permanent. Il espère sans doute, avant de partir, pouvoir dire , comme son mentor,  que depuis qu'il est là, « désormais, quand il y a une lutte des Sans Papiers, personne ne s'en aperçoit ». Aveuglé par cette obsession, Monsieur CANEPA amène les policiers à traquer les Sans Papiers jusqu'aux abords de leur local où la semaine dernière un Sans-Papier a été arrêté, embarqué avec la personne qui l'accompagnait à la permanence juridique. Ce harcèlement atteint son paroxysme avec les contrôles policiers au faciès devant l'entrée même de la Préfecture et qui se poursuit jusqu'aux guichets. C'est ce qu'a subi un ex Sans-Papier, régularisé en décembre dernier sur des critères d'insertion et, à qui les services de Monsieur CANEPA réclame un contrat de travail, avant de renouveler son récépissé. D'anciens Sans-Papiers, ont également signalé qu'à la place de leur carte de 10 ans qu'ils viennent renouveler, ils reçoivent des récépissés ou des cartes d'1 an !!! Le CSP59 a été également saisi par de nombreux cas de Sans-Papiers qui ont été extraits du CRA, soustraits à la justice par le Préfet CANEPA pour être expulsés en catimini. Comme on peut le voir, le contexte général de la chasse aux Sans-Papiers, conduit Monsieur CANEPA, représentant de l'Etat dans la Région à d'incroyables abus de pouvoir.

Les contrôles massifs au faciès, les enfermements et en fin de compte les expulsions, ne peuvent nous faire oublier que le rapport de force est en train de changer. Grâce à la lutte des Sans-Papiers, l'opinion publique a évolué, elle est favorable à la régularisation des travailleurs Sans-Papiers. 69% des Français estiment en effet que les Sans-Papiers jouent un rôle important dans l'économie et la société française. Le sort des travailleurs Français est donc lié à celui des Sans-Papiers, qu'il s'agisse du pouvoir d'achat, de la protection sociale, des retraites, de la précarité, des services publics, … K. Marx avait raison : « les travailleurs à peau blanche ne peuvent s'émanciper là où les travailleurs à peau noire sont marqués au fer rouge ». Comme ils l'ont démontré l'été dernier et à travers la marche de Lille à Paris, les Ch'ti Sans-Papiers et leurs Soutiens sauront passer de la situation actuelle de résistance à la contre-offensive en s'inscrivant massivement dans les luttes qui se préparent pour cette rentrée. N'en déplaise à Monsieur CANEPA.

Partager cet article

Repost 0
Published by soutiens du CSP59 - dans communiqués
commenter cet article

commentaires